Se connecter S'abonner

Finance décentralisée, YAM fait le buzz

Aujourd’hui plus que jamais, nous vivons dans un univers financier fortement décentralisé. L’une des preuves palpables de cet état de choses, c’est l’avènement et l’expansion accélérée des cryptomonnaies. Présentement, l’actualité brulante dans ce domaine, c’est le YAM. Il s’agit en réalité d’un protocole expérimental qui regroupe certaines des innovations les plus intéressantes en matière de cryptomonnaies et de gouvernance. En dépit du fait qu’il suscite majoritairement l’engouement des cryptoenthousiastes, certaines voix s’élèvent pour émettre des réserves à son encontre.

En quoi consiste le principe du YAM ?

Comme énoncé plus haut, il s’agit d’abord et avant tout, d’un protocole d’expérimentation. Il permet de récolter des YAM. Cette récolte s’effectue avec en contrepartie, la mise sous séquestre de diverses cryptomonnaies (Yearn Finance (YFI), Wrapped Ether (WETH), Compound (COMP), Aave (LEND), Maker (MKR) et Synthetix Network Token (SNX).

Ce protocole expérimental suscite actuellement un engouement sans précédent. Son succès vient surtout du fait qu’il promet une égalité de chances pour tous et un jeton de valeur zéro à son lancement. Cette dernière option est similaire à celle de YFI, le jeton de Yearn Finance, qui avait une valeur zéro au moment de son lancement.

À ce propos, les concepteurs du YAM ont récemment affirmé que l’avènement de ce protocole expérimental avait pour but de permettre l’implémentation d’une expérience monétaire attractive avec un jeton de valeur zéro au moment du lancement. Malgré l’enthousiasme suscité à l’idée des rendements potentiels importants issus de la récolte de YAM, de nombreuses personnes s’inquiètent des risques liés à ce projet.

Ce qu’il convient de savoir au sujet dudit projet, c’est qu’il offre un jeton d’approvisionnement élastique, similaire à Ampleforth (AMPL). Ce réseau peut connaitre des envolées, des baisses et des fluctuations en fonction des conditions du marché. L’objectif initial du YAM toutefois, c’est d’arriver à trouver une éventuelle stabilité des prix et un rattachement au dollar.

Les conséquences liées à l’avènement du YAM

Ce qui prouve réellement que le YAM fait le buzz, c’est le tsunami et les bouleversements sans précédent qu’il provoque dans la cryptosphère. D’après Larry Cernak de The Block, la folie spéculative qui s’est emparée des investisseurs durant ces derniers jours a engendré la mise sous séquestre de 343 millions de dollars sur ce protocole non audité.

À l’origine, le YAM devait être un stablecoin avec une valeur avoisinant 1 dollar. Mais déjà, il connait des pics désordonnés qui le font osciller entre 150 et 90 dollars. Toutes ces fluctuations sont à l’origine des réserves émises par les sceptiques. Erik Voorhees, le PDG de Shapeshift s’inscrit d’ailleurs dans cet ordre d’idées lorsqu’il affirme ne pas comprendre le mode de fonctionnement du YAM. Il se demande même s’il ne s’agit pas en réalité d’une arnaque à la pompe et à la décharge.

Ces réserves ne freinent pas pour le moment l’attractivité exercée par le YAM sur de nombreux investisseurs. Au regard du buzz suscité par ce protocole expérimental, on est en droit de se demander si l’on n’assiste pas encore à un énième feu de paille dans la cryptosphère.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo