NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Guerre de la DeFI – Coups bas entre Nexo (NEXO) et ChainLink (LINK)

Il y a une semaine, Chainlink faisait l’objet d’une campagne de désinformation initiée par Zeus Capital, une prétendue société de gestion d’actifs. Cette dernière publiait en effet un rapport de près de 60 pages dans lequel elle expliquait que la cryptomonnaie allait chuter de 7,95 $ à 0,07 $. Tout en accusant l’équipe derrière Chainlink de manipulation du marché, la société annonçait avoir pris une position courte visant à faire chuter le prix de Chainlink de 99 %. Cette stratégie qui ressemble à une stratégie de génération de FUD (crainte irrationnelle du marché sur un actif) a depuis été attribuée à la société Nexo. Cette dernière est en effet accusée par la twittosphère d’être derrière la douteuse société de gestions d’actifs.

Quel est le lien entre Nexo et Zeus Capital ?

Certains utilisateurs de Twitter se sont chargés d’établir le lien entre les deux sociétés n’hésitant pas à publier des captures d’écran comme preuve. Celles-ci portent sur les codes sources des sites web de Nexo Finance et Zeus Capital qui présenteraient des similitudes. En effet, en observant les captures d’écran, on s’aperçoit que le code source du site de Zeus Capital contenait plusieurs exemples de liens Typeform qui se retrouvent sur le site web de Nexo. La société utilise notamment le service Typeform sur son site pour faciliter l’inscription de ses utilisateurs à sa newsletter.

La seconde preuve fournie implique Simeon Rusanov qui n’est rien d’autre que le responsable de la recherche des actifs numériques à Nexo. Un hyperlien figurant dans le sommaire du rapport polémique de Zeus Capital semble mener vers un dossier local avec la mention du nom Simeon. Si cela semble insuffisant pour accuser M. Russanov d’être à l’origine de ce rapport, il fut quand même pointé du doigt tout comme son employeur. La suppression du compte Twitter de l’intéressé, qui voulait sans doute éviter d’être harcelé, a jeté de l’huile sur le feu quant à sa supposée participation à la mascarade.

Tweet incriminant Nexo

Nexo nie toute implication avec Zeus Capital et son rapport

Bien entendu, Nexo Finance n’a pas manqué de réagir aux accusations lancées contre elle sur Twitter en fournissant un démenti depuis sa chaine Telegram. Si elle reconnait que le lien Typeform est bien le sien, elle précise que son équipe l’a utilisé plusieurs fois dans des campagnes de marketing. Il était donc facilement accessible et aurait pu être utilisé par n’importe qui. La société dénonce ainsi une tentative visant à nuire à la bonne entente et la collaboration qu’elle entretient avec Chainlink. En outre, il s’agirait d’une opération menée sous fausse bannière pour tenter de relier leur société à cette machination. Elle en a également profité pour demander aux utilisateurs de Twitter impliqués dans cette enquête de bien vouloir arrêter les actions à l’encontre de M. Rusanov.

Les éléments de preuve fournis sur Twitter sont en effet légers pour affirmer avec certitude que Nexo a voulu nuire à Chainlink en passant par Zeus Capital. En guise de bonne foi, Antoni Tranchev –le cofondateur de Nexo– a d’ailleurs déclaré que sa société allait engager des professionnels pour démasquer les personnes derrière cette affaire.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo