A
A

La DeFi bat aussi des records

jeu 07 Jan 2021 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Ces dernières semaines, l’espace cryptographique n’avait d’yeux que pour le Bitcoin (BTC) dont la valeur n’a fait qu’enchainer les records historiques. Bien que la cryptomonnaie fasse la une de tous les médias spécialisés ou non, elle n’est pas la seule à performer de façon exceptionnelle. La DeFi a en effet enregistré des chiffres impressionnants, en témoigne d’ailleurs la valeur totale qui y est désormais bloquée. Celle-ci vient en effet de dépasser la barre des 15 milliards de dollars alors que la croissance du secteur reste inférieure à celle observée durant l’été 2020.

Maker, Aave et Compound en tête des projets DeFi

Tube de l’été en 2020, la DeFi aura attiré bien avant le Bitcoin des milliers d’investisseurs dans un mouvement auquel beaucoup prédisaient une fin imminente. Véritable révolution dans le secteur financier en matière de prêt, elle a englouti des milliards de dollars au point d’établir un nouveau record. Il s’agit de la valeur totale bloquée ou somme d’argent mise en jeu dans les contrats intelligents des différents protocoles de prêts. Celle-ci est désormais de 15 milliards de dollars d’après les données publiées par DeFi Pulse.

Il s’agit en tout point d’une énorme performance alors que la plupart des investisseurs ne font que se ruer sur le marché du Bitcoin. Tout porte à croire donc que malgré un ralentissement réel de la croissance de l’espace, celui-ci continue de susciter l’intérêt du public. Trois grands projets se partagent près de la moitié de ce total à savoir Maker, Aave et Compound. Ces protocoles détiennent respectivement 3 milliards de dollars, 2,08 milliards de dollars et 2,07 milliards de dollars. Leader du marché, Maker représente donc à lui seul 20% de la capitalisation boursière de l’espace DeFi.

Une performance due aux intérêts perçus par les investisseurs

Les détracteurs de la DeFi pourront toujours prétexter que l’espace connaissait à une certaine période une croissance de près d’un milliard de dollars chaque semaine très loin des standards actuels. Pour autant, une autre statistique mérite d’être observée pour apprécier la performance actuelle de la finance décentralisée. A la même période l’année passée, elle détenait comme montant bloqué un total de 689 millions de dollars.  Comparé aux chiffres actuels, cela représente une augmentation de 2 077%.

Pour afficher une telle forme, la DeFi a pu compter sur les énormes intérêts qui sont reversés aux investisseurs de l’espace. Ces intérêts proviennent notamment du yield farming qui permet aux investisseurs de mettre en jeu leurs cryptomonnaies. Pour rappel, ces taux d’intérêt fixes ou variables avaient déjà alimenté une spéculation sans précédent responsable de la croissance de la DeFi.

Fin 2020, DeFi Yield Protocol (DYP) annonçait son intention de se lancer dans le staking avec plusieurs nouveautés pour contrer l’inflation qui sévit sur ce marché. Il s’agit notamment d’une fonction anti-manipulation du prix de son jeton en faisant transiter les récompenses du pool de liquidité par l’ETH.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !