JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

La DeFi, nouveau terrain de jeu des cryptocriminels

Le développement spectaculaire de l’espace DeFi aura inévitablement attiré l’attention des cryptocriminels qui en ont fait leur nouveau terrain de chasse. C’est notamment ce que révèle Ciphertrace dans son dernier rapport intitulé Cryptocurrency Crime and Anti-Money Laundering Report. La société d’analyse nous apprend ainsi que si les crimes au sein de la cryptosphère sont d’une façon générale en baisse, ceux observés au sein de la DeFi sont en pleine croissance.

Inscription hacking over 3d green binary code digits stream

Une migration aux conséquences beaucoup plus dévastatrices

Le Cryptocurrency Crime and Anti-Money Laundering Report de Ciphertrace fait essentiellement le point de l’évolution des crimes liés aux cryptomonnaies sur les quatre premiers mois de l’année. Il fait état de 432 millions $ volés à la suite d’activités illégales contre 1,9 milliard $ pour l’année 2020. Ciphertrace en vient à la conclusion que l’espace crypto dans son ensemble serait devenu beaucoup plus sûr à l’exception d’une de ses composantes les plus médiatisées. En effet, le même rapport indique que les pertes liées aux escroqueries et exploits dans le secteur de la DeFi s’élèvent à 156 millions $.

Ces chiffres provisoires qui dépassent déjà ceux enregistrés sur toute l’année 2020 montre que les cryptocriminels s’intéressent dorévanant beaucoup plus à DeFi. La société d’analyse en conclut donc qu’une migration des activités criminelles s’opère en direction de cet espace. Ce dernier serait beaucoup plus facile à attaquer en raison de la vulnérabilité de ses utilisateurs finaux. Ceci est d’autant plus préoccupant que l’impact de ces attaques est bien plus important que celui des hacks classiques des échanges centralisés. Cyphertrace a d’ailleurs profité de son rapport pour publier la liste des plus grandes escroqueries ayant eu lieu au sein de la DeFi les quatre premiers mois de l’année 2021.

PAID perd 85% de sa valeur à la suite de la plus grande escroquerie de l’année

Des hackers sont ainsi parvenus à frapper en toute liberté le token PAID pour la somme totale de 150 millions $ grâce à un exploit lancé contre son réseau. Ce qui constitue à ce jour la plus grande escroquerie au sein de la DeFi en 2021 a été suivie d’une chute de 85 % de la valeur de l’actif. Basé sur Polygon, le protocole Easyfi a enregistré la deuxième escroquerie la plus importante avec 80 millions $ de pertes.  Les hackers ont réussi dans ce cas à dérober les clés privées du wallet d’un membre de l’équipe du projet qui les conservait sur son ordinateur. Profitant de la modification de la logique du smart contract de Meerkat Finance, une autre bande de pirates s’est arrangée pour y voler 31 millions $ de BNB.

À l’instar de Ciphertrace, Messari vient également de tirer la sonnette d’alarme concernant l’ampleur des hacks et exploits au sein de la DeFi. La société révéla notamment que ceux-ci ont engendré des pertes de 285 millions de dollars depuis 2019 uniquement sur Ethereum.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo