NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

L’assurance DeFi selon Polkadot

Les cryptophiles ont besoin d’une DeFi qui assure, malgré les problèmes de scalabilité d’Ethereum (ETH). PolkaInsure sera bientôt lancé sur Polkadot (DOT) avec un mécanisme déflationniste associé à son token de gouvernance, et la possibilité pour les utilisateurs de ce dernier de se faire rémunérer via le farming déflationniste et le shield mining.

Polkadot se fait assurer

PolkaInsure est une place de marchés P2P décentralisée d’assurance, dédiée aux utilisateurs de l’écosystème DeFi de Polkadot.

Il fournit une assurance ou une couverture à ces derniers. Les utilisateurs n’ont pas besoin de remplir une procédure KYC pour pouvoir participer à PolkaInsure.

Les paiements sont traités instantanément par des contrats intelligents. Ces derniers garantissent également le respect des termes des contrats d’assurance.

Le code source de PolkaInsure a été audité par le groupe Arkadia. PolkaInsure migrera intégralement sur la parachain Polkadot une fois son développement terminé. Il dispose d’un token de gouvernance, le PIS.

L’offre de PIS est limitée à 100 000 tokens. Les tokens PIS seront vendus à 1,40 USD le token en vente privée, contre 1,80 USD en vente publique. Les tokens vendus en vente privée seront bloqués pendant 4 semaines.

Le farming déflationniste de PIS est déjà disponible sur Uniswap ; son farming se fait sans que de nouveaux tokens soient forgés.

Les tokens du pool de liquidité du PIS Uniswap sont stakés dans le protocole du farming, où une offre fixe correspondant à 30% de l’offre totale est distribuée.

Ces mécanismes servent à faire monter le prix du PIS au fil du temps.

Ce modèle permet également aux utilisateurs du PIS, de se faire rémunérer de 2 manières :

  • Ils peuvent partager temporairement  les frais de transaction des utilisateurs qui échangent des PIS sur Uniswap, jusqu’à ce que PolkaInsure lance son mainnet. Le farming déflationniste migrera alors vers Polkadot.
  • Après la migration, les utilisateurs pourront se faire rémunérer via le shield mining.

Un réseau à fuir

Ethereum héberge déjà des projets d’assurance décentralisée. Avec les problèmes de scalabilité rencontrés par le réseau – congestion, explosion des gas – certains projets DeFi choisissent de se baser sur des blockchains alternatives à l’ETH comme Polkadot.  

Les développeurs semblent par ailleurs être plus intéressés par les nouveaux ETH killers,  que par les anciens comme Tron (TRX) ou EOS.

Ethereum est en train de paralyser la DeFi, entravant le développement du secteur. PolkaInsure contribue à la croissance de l’écosystème Polkadot, et à l’attractivité de ce dernier. Il pourrait attirer d’autres projets sur la blockchain DOT, de quoi délester l’ETH1. Pour l’ETH2, il faut encore parler au futur.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo