LUNA, LINK, UNI, DAI et CETH : Top 5 des meilleures crypto DeFi en 2021 !

mar 23 Nov 2021 ▪ 8h00 ▪ 7 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Il y a du bruit du côté de la finance. Il y a même du tapage en raison du débarquement de la DeFi (Decentralized Finance ou Finance Décentralisée, en français). À l’origine de ce vacarme, la blockchain qui ramène tout un lot d’enjeux : transparence, instantanéité, accès par le grand nombre… En d’autres termes, un nouveau paradigme qui n’attend que vulgarisation. Son adoption massive est proche vu les pluies de retombées qui vont avec. Pour ne citer que les valeurs financières créées, lesquelles restent exemptes de contrôle de la part d’organes centraux de régulation classiques. En voici quelques une de ces devises.

1- Terra (LUNA)

Une première position bien méritée pour Terra, ce protocole de blockchain publique auquel est adossé plusieurs stablecoins décentralisés. À titre de rappel, deux principaux tokens s’associent à Terra : Terra, le stablecoin qui varie en fonction du cours des devises, et Luna, le token natif du réseau Terra utilisé à des fins de jalonnement. À noter que les utilisateurs sont obligés de brûler des Luna afin de frapper des nouveaux Terra. Lesquels ont des équivalents en monnaie fiat à l’instar de TerraSDR (SDT), TerraUSD (UST) et TerraKRW(KRT).

Récemment, Terra a annoncé l’intégration du protocole Inter-Blockchain Communication (IBC) en vue de la prolifération d’applications décentralisées (dApps) dans Cosmos (ATOM). L’UST en sera le plus grand bénéficiaire puisqu’il pourra basculer d’une chaîne à une autre à l’occasion. Outre cela, Terra travaille sur sa propre mise à jour baptisée « Columbus 5 » dont les commodités favoriseront l’émergence d’au moins 160 projets en 2022. Sinon, sa prise en charge du bridge Wormhole permettra des ouvertures avec Solana (SOL), Binance Smart Chain (BSC) ou encore Ethereum (ETH).

Fier d’une capitalisation boursière de 13 milliards USD, le projet de crypto monnaie Chainlink peut se vanter d’un succès sur l’univers de la DeFi présentement. Sa principale vocation se trouve dans l’échange de données exempt de mainmise de la part d’un quelconque organe de contrôle, de censure, et ce de manière sécurisée. Ce qui représente un environnement propice pour les smart contrats. Pour cela, Chainlink s’appuie sur la blockchain Ethereum (ETH).

Ce réseau d’oracles décentralisés propose des entrées, des sorties et des calculs inviolables pour la prise en charge des contrats intelligents par n’importe quelle blockchain. Il favorise également la construction de cadre flexible capable de récupérer des données à partir de n’importe quelle API. À cette armada d’outils s’ajoute une volonté de s’ouvrir au monde : elle se cristallise par des programmes de subventions communautaires ou d’appuis de travaux de recherche en université relative à la sécurité et les performances du réseau Chainlink (LINK).

3- Uniswap (UNI)

Ce logiciel libre a également comme base la blockchain Ethereum, sauf que sa vocation n’est pas identique à celle de Chainlink. Uniswap concentre en effet l’essentiel de ses activités dans l’échange de tokens décentralisés vu qu’il constitue un protocole de liquide automatisé. Pour la conversion de jetons, il fait appel à des « licornes » et ne s’écarte jamais du principe des trades sans d’intermédiaire et de censure.

Échanger, gagner et construire, ce sont les possibilités offertes par le protocole d’échange de crypto monnaies décentralisées qu’est Uniswap. Cela autorise des superpouvoirs aux développeurs DeFi animés par la volonté de créer des applications et outils sur le même principe de décentralisation via Ethereum. À cela s’ajoute l’accès à Sybil, une interface sur lequel vous pouvez réaliser des votes en tant que délégué UNI. Ces votes autorisent notamment des propositions officielles de gouvernance d’Uniswap et des consultations d’archives.

4- Dai (DAI)

À côté des stablecoins comme l’USDT trône Dai, une crypto monnaie garantissant une valeur fiduciaire sable vu qu’elle est adossée à une monnaie fiat. Ainsi, son existence constitue une réponse aux besoins de stabilité chez les traders craignant le côté volatil des actifs. Pour la dynamisation de ce concept, une plateforme autonome a été mise sur pied, MakerDAO, sur laquelle deux tokens bien distincts se distinguent : le Dai (DAI) et le Maker (MKR).

Il nous incombe de vous faire savoir que Dai n’est pas à confondre avec xDai, un stablecoin utilisant une chaîne secondaire autre qu’Ethereum, et iDAI, une autre alternative lancée par Fulcrum et spécialisée dans les prêts de crypto monnaies. En dépit de l’existence de concurrents directs, le projet Dai affiche une volonté nette de se détacher du lot en misant sur des actifs acceptés comme garantie et en travaillant sur le design. Pour cela, Dai s’appuie sur une communauté de visionnaires et une forte implantation de part et d’autre le monde.

5- Compound Ether (CETH)

Les prêts et les emprunts sont au cœur du protocole Compound (COMP). Ce qui permet à ses utilisateurs de prêter des fonds cryptographiques en vue de gagner des intérêts. Ici, COMP se présente comme le token principal, puisqu’il assure la gouvernance et le développement de quelques « cTokens » comme le cETH. Ce dernier diffère de ses pairs en raison de sa disposition aux prêts via le pool basé sur l’Ether sur le protocole COMP. Notez que l’offre totale de CETH s’élève à 82 millions de pièces et elle jouit d’une capitalisation boursière d’environ 7 milliards USD.

Depuis son introduction sur le marché en 2020, le cETH affiche une certaine stabilité. C’est peut-être dû au choix de la norme de jeton EC20 ou du taux de change Ceth/ETH. Cette stabilité est présentement couronnée par un taux d’intérêt peu élevé puisqu’il est fixé à 0,13% par an à l’heure de la rédaction de cet article. À titre de comparaison, nous tenons à vous indiquer que le pool USDC affiche un taux de 3,13% tandis que le pool DAI est à 2,81%.

Puisse cette sélection vous apporte plus de compréhension de la finance décentralisée qu’est DeFi ainsi que des crypto monnaies qui gravitent autour. Comme notre monde est en train de se muer autant s’approprier, le plus vite possible, des nouvelles manières de faire des transactions, d’épargner et pourquoi pas de réaliser des paris.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.