A
A

Que faut-il attendre de Cardano (ADA) après le prochain hard fork ?

dim 31 Jan 2021 ▪ 12h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

A quoi ressemblera la DeFi sur Cardano (ADA) ? Helliot Hill dévoile des informations sur les apports du prochain hard fork qui permettra à Cardano de se lancer sur le terrain de la DeFi.

Les promesses de la DeFi sur Cardano

Dans un article du 27 janvier 2021 publié sur le blog de Cardano, Helliot Hill a indiqué la feuille de route de la DeFi sur ADA.

Le Mary hard fork apportera des mises à jour majeures à la blockchain Cardano. Ces mises à jour concernent la création des tokens et un registre multi-actifs.

Les 2 ouvriront la voie aux applications décentralisées, aux tokens natifs, et au cas d’utilisation dans la DeFi.

Selon Hill, la DeFi sur Cardano bénéficiera de frais de transactions peu élevés ; les transactions entre les tokens natifs et les actifs sont exemptés de frais d’exécution grâce à la manière dont ils sont déployés on-chain.

Hill a également souligné que Cardano se différencie des autres blockchains en supportant des tokens « natifs ».

Ces derniers n’ont pas besoin de contrats intelligents pour fonctionner ; ils utilisent plutôt une logique qui s’appuie directement sur le registre de Cardano.

Les tokens natifs permettront de créer des tokens DeFi sans avoir besoin d’un code personnalisé.

En cours de construction

Cardano a commencé à accueillir les propositions de la DeFi via le Project Catalyst. Ce dernier est un fond communautaire de plus de 500 000 USD qui soutient les initiatives sur la plateforme.

Liqwid Finance fut la 1ère application DeFi construite sur Cardano et ce, grâce au Project Catalyst.

Liqwid Finance a été lancé il y a quelques semaines ; il s’agit d’un protocole algorithmique de prêt et de fourniture automatique de liquidités.

Bien que les membres de la communauté ADA s’attendent à ce que Cardano concurrence Ethereum (ETH) sur le terrain de la DeFi, Cardano n’est en réalité que dans ces premiers stades de développement dans ce domaine.

Contrairement à Ethereum et Polkadot (DOT), tout reste encore à faire pour encourager son adoption.

Les outils de développement tels que le Plutus framework n’ont pas encore été rendus publics.

Les projets comme Polkadot et Cardano souvent décrits comme des alternatives à Ethereum, pourront-ils réellement rattraper le bébé de Vitalik Buterin dont la nouvelle version du réseau est censée améliorer sa capacité de traitement des transactions ? En théorie, la DeFi est suffisamment grande pour accueillir de nouveaux acteurs ; en pratique Ethereum se taille la plus grosse part du gâteau.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !