A
A

Une assurance pour les utilisateurs de la DeFi

mar 26 Jan 2021 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

La sécurisation de la DeFi passerait par la solidarité de ses membres qui se couvriraient mutuellement – moyennant une prime bien évidemment – afin de constituer une assurance contre les pertes de fonds. La DeFi veut développer son capital confiance à traves une solution d’assurance décentralisée.

Une assurance pour la DeFi

Bien que la DeFi soit encore à un stade précoce, le secteur voit régulièrement la naissance de nouveaux services innovants.

Plasma Pay et Plasma Finance sont des services de paiements transfrontaliers qui utilisent Bridge Mutual, un fournisseur d’assurance décentralisé.

Bridge Mutual est une plateforme P2P et P2B qui couvre les exchanges centralisés, les stablecoins et les contrats intelligents.

Cette couverture est financée par les utilisateurs qui décident des paiements tout en recevant une compensation pour leur participation à l’écosystème.

Ce système d’assurance décentralisé pourrait rassurer des investisseurs potentiels pour les attirer dans la DeFi.

L’image du secteur est ternie par les mésaventures de Mt.Gox, de KuCoin et des hacks d’autres protocoles DeFi.

Se protéger mutuellement

Grâce au partenariat avec Bridge Finance,  les utilisateurs de Plasma FInance pourront fournir directement des liquidités à un service d’assurance, tandis que Plasma Pay sert de rampe d’accès pour les fiats et garantit l’accessibilité du service à un nombre croissant d’investisseurs.

Bridge Mutual utilise une partie de ses liquidités pour booster le pool d’assurance Plasma Pay où les utilisateurs fournissant une couverture, obtiendront des tokens PPAY en guise de rémunération.

Le CEO de Bridge Mutual, Mike Miglio, estime que ce partenariat améliorera la sécurité de l’espace DeFi en encourageant les utilisateurs à se protéger mutuellement.

Le CEO de Plasma Pay, Ilia Maksimenka, a ajouté que ces 2 projets en tirent profit en cherchant à optimiser la DeFi dans son ensemble et, l’accès à l’assurance bénéficie au final aux utilisateurs.

La sécurité des réseaux comme Bitcoin (BTC) est assurée par les mineurs ; la sécurité du rallye haussier actuel du BTC serait assurée par les institutionnels. La DeFi doit donner une image « rassurante », les investisseurs ne risqueraient pas leurs fonds dans des protocoles présentant des failles, sans un filet de sécurité convaincant. On revient au concept d’une mutuelle, avec certes la blockchain et tout le tralala, mais le principe reste finalement le même : des fonds solidaires visant à protéger les membres d’une communauté. La différence résiderait dans l’utilisation de contrats intelligents qui donneraient plus d’assurance de se faire rembourser que dans un système classique, une fois qu’un sinistre remplit un certain nombre de critères.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !