NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Uniswap cède du terrain depuis la fusion entre Yearn Finance et Sushiswap

Passe d’armes entre Uniswap (UNI) et Yearn Finance (YFI) : leurs dirigeants n’ont pas en effet arrêté de se lancer des piques par voie de presse des réseaux sociaux. Le sujet de la discorde : hypocrisie et accusation de vol de code.

Un vol sans SUSHI

Le 12 janvier 2021, le fondateur de Yearn Finance, André Cronje publie sur son blog un article intitulé Building in DeFi sucks.

Il y critique vivement les protocoles bifurqués au sein de la DeFi, se plaignant du risque de voir un concurrent falsifier son code et de le combiner avec un token plus attrayant.

Il décrit cette attitude comme une manœuvre permettant de détourner les utilisateurs de ses produits. « Je peux construire un produit supérieur, mais un concurrent peut bifurquer mon code, et un token frappé à l’infini, et ils auront deux fois plus d’utilisateurs en une semaine ».

Schap a eu du mal à digérer ces reproches ; il n’a pas manqué de le faire savoir à Cronje en lui rafraichissant un peu la mémoire.

Le scénario décrit par Cronje a permis la naissance de SushiSwap (SUSHI) fin août 2020, grâce à un fork d’Uniswap .

SushiSwap a pu tiré d’Uniswap plus d’un milliard de dollars en liquidités. SushiSwap a ensuite fusionné avec Yearn Finance.

Scahp a indiqué dans un tweet : « Une de vos plaintes est que n’importe qui peut voler votre travail par défi. Et pourtant, YFI choisit de s’associer à Sushi. Lorsqu’un DApp légitime valide un partenariat d’achat de DApp volé, cela ne fait qu’encourager ce genre de comportement ».  

Pas de vol dans la DeFi

Les déclarations de Schap concernant la fusion de Yearn avec SushiSwap ont suscité de nombreuses réactions des cryptophiles sur Twitter.

Le fondateur de FTX, Sam Bankman Fried, qui a dirigé SushiSwap durant une courte période en 2020, ne partage pas la position de Schap : « C’est peut-être dur, mais je le crois. Uniswap a eu beaucoup de temps pour faire quelque chose, n’importe quoi, avec son produit. Il ne l’a pas fait. Ce n’était pas Sushiswap qui copiait un tout nouveau code en temps réel. C’était pratiquement du domaine public »

Au delà des discours, les faits sont là : SushiSwap a causé du tort à Uniswap. Ce dernier a d’ailleurs perdu en influence avec un Yearn Finance qui a déjà absorbé 7 protocoles DeFi.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo