NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Pour Goldman Sachs, Bitcoin (BTC) n’est pas une menace pour l’or

La bataille d’opinions qui oppose l’or au Bitcoin (BTC) est loin d’avoir livré son verdict avec les partisans de chaque bord qui ne cessent de se lancer des piques. Si la fonction de valeur refuge des deux actifs est souvent évoquée, les partisans du Bitcoin estiment que la cryptomonnaie finira par effacer l’or des radars. Un avis que ne partage naturellement pas le camp d’en face représenté cette fois-ci par le responsable de la recherche sur les matières premières chez Goldman Sachs. Ce dernier a notamment qualifié la cryptomonnaie de couverture à l’inflation et le compare d’ailleurs au cuivre.

Le Bitcoin semble très similaire au cuivre

Chargé des questions relatives aux matières premières à Goldman Sachs, Jeff Currie s’est prononcé sur l’affrontement entre l’or et le Bitcoin. En observant comme l’évolution des prix de la cryptomonnaie ces derniers mois, il affirma que celle-ci était très semblable au cuivre. Invité par Bloomberg Markets à fournir une explication sur ses propos il déclara : « Ce sont tous deux des indicateurs de la croissance et du risque, et je dirais que le Bitcoin est la couverture de l’inflation dans le commerce de détail ». S’il ne peut nier les belles performances réalisées par le Bitcoin il a tenté d’expliquer la récente baisse du prix de l’or.

Il s’agirait tout simplement selon lui des conséquences d’une stratégie d’investissement basée sur le vaccin contre le coronavirus. Celle-ci aurait donc incité les investisseurs à acheter des actifs plus risqués, plutôt que d’abandonner l’or sur la base de sa valeur décroissante. Les analystes de Goldman Sachs ont ensuite fait savoir que : « la récente sous-performance de l’or par rapport aux taux réels et au dollar a fait craindre à certains investisseurs que le Bitcoin ne remplace l’or comme couverture de choix contre l’inflation ».

L’or est un actif défensif qui n’a rien à craindre

M. Currie semble néanmoins serein quant à une probable perte de vitesse de l’or au profit du Bitcoin sur le marché de l’offre et de la demande. Il affirma qu’il n’existait à ce jour aucune preuve tangible attestant que le Bitcoin détournerait la demande de l’or qualifiant ce dernier d’actif défensif. « Nous ne voyons pas la popularité croissante du Bitcoin comme une menace existentielle pour le statut de l’or en tant que monnaie de dernier recours … Nous ne voyons pas de preuve que le rallye du Bitcoin cannibalise le marché haussier de l’or et nous pensons que les deux peuvent coexister » a-t-il d’ailleurs conclu.

Malgré les propos de M. Currie la réalité est tout autre sur le marché avec des investisseurs qui déplacent leurs avoirs bloqués dans l’or vers le Bitcoin. C’est d’ailleurs le cas du gestionnaire d’actifs britannique Ruffer qui a récemment réduit son exposition à l’or au profit de la mère des cryptomonnaies.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo