Tesla, Microstrategy et 2,7 millions de wallets actifs : Retour sur la démocratisation du bitcoin (BTC) et des cryptos en 2021

mer 29 Déc 2021 ▪ 14h00 ▪ 5 min de lecture - par Karen Jouve

Après 2020 qui était une année de construction et de progressive montée en puissance, on peut désormais dire que l’année 2021 a été celle de l’institutionnalisation et de l’explosion de l’écosystème à de nombreux égards. Le nombre de portefeuilles interagissant avec l’univers DeFi et les volumes d’échange sont plus élevés que jamais.

Une institutionnalisation de l’écosystème et une explosion du nombre d’utilisateurs

En quelques chiffres, l’industrie de la blockchain s’est fortement développée dans différents secteurs et a fait un grand pas vers l’adoption de masse : le nombre de portefeuilles actifs uniques quotidiens connectés à des applications décentralisées (DApp) a été multiplié par 7, atteignant le chiffre record de 2,7 millions à la fin de l’année 2021.

Des VC, des marques et des célébrités reconnues ont rejoint l’espace, ce qui a permis d’attirer plus de 27 milliards de dollars de fonds vers les sociétés de cryptomonnaies et de blockchain. Le bitcoin, la cryptomonnaie reine, a continué son ascension et son adoption massive à travers le monde en atteignant progressivement plusieurs ATH (plus hauts historiques) et en se propageant dans de nombreuses sphères de la société.

Premièrement, le nombre de portefeuilles actifs uniques (UAW) a explosé de plus de 590 % dans l’univers des DApp, dénombrant à ce jour plus de 2,7 millions. Deux moments cruciaux ont été observés : un pic assez incroyable d’abord en avril 2021, où le nombre d’UAW est passé de 630 000 à plus d’un million avec notamment un gain de popularité pour la Binance Smart Chain (BSC) ; puis, sans aucun doute, au mois de mai juste après les déclarations d’Elon Musk qui ont enflammé le grand public.

Source : DappRadar

Le développement des technologies blockchain de type « layer-1 »

Une autre preuve de l’expansion de l’écosystème crypto est le nombre de blockchains, notamment les layer-1 et layer-2 qui ont fortement intéressé les projets du monde de la DeFi et des NFT. Les layer-1 comme BSC, Solana, Terra, Avalanche, Hive ou encore Wax, ont trouvé leur place pour offrir des alternatives solides à celles présentées par Ethereum. Pendant ce temps, les solutions de layer-2 comme Polygon, Arbitrum et Immutable X s’opposent aux frais de transaction élevés tout en restant connectés à Ethereum et à son infrastructure de sécurité sous-jacente. Enfin, des acteurs de niche comme la sidechain Ronin s’imposent peu à peu au-delà d’Axie et pourrait constituer un acteur important à l’avenir. La concurrence est donc plus ouverte que jamais à l’aube de 2022 avec des réseaux proposant un écosystème complet et une offre holistique.

Président du Salvador

Entreprises et États l’ont adopté également

En matière d’institutionnalisation, ce serait passer à côté de l’année si on ne citait pas les nombreuses entreprises qui ont franchi le cap de la crypto, et même un État parmi eux :

  • Tesla évidemment qui avait fait la une en début d’année en investissant plus de 1,5 milliard de dollars en bitcoins, pour ensuite rétropédaler à la suite des annonces d’Elon Musk sur les impacts environnementaux. Pour autant, l’entreprise a rouvert la porte en cette fin d’année. Ces changements de direction montrent en tout cas l’influence d’Elon Musk sur le cours des cryptomonnaies de manière générale.
  • Mastercard et Visa, des opérateurs historiques de paiement, qui ont rapidement compris l’intérêt d’être pleinement acteurs de l’écosystème. Mastercard, par exemple, a signé un partenariat avec la startup Bakkt, spécialisée dans les cryptomonnaies, afin de permettre à ses clients de diversifier ses actifs. On pense aussi aux exchanges crypto comme Bitpanda ou Crypto.com qui ont lancé leur carte de paiement en partenariat avec Visa.
  • Paypal et Lydia, deux néobanques qui ont continué de concurrencer les acteurs bancaires traditionnels en ouvrant des services de paiement et de trading en crypto.
  • Twitter, Facebook, et Tik Tok, les géants des réseaux sociaux qui se sont pleinement engouffrés dans l’univers crypto, NFT et même métaverse.
  • Microstrategy et son célèbre Michael Saylor qui détiennent désormais plus de 7 milliards de dollars de bitcoins grâce à de multiples investissements à des moments stratégiques.
  • L’État du Salvador, qui ouvre le bal des États qui mettent leur confiance dans le bitcoin pour sortir du système financier actuel.
Source : CoinMarketCap

Enfin, 2021 marque aussi le lancement du premier fonds indiciel (ETF) lié au cours du bitcoin. Les investisseurs ont commencé à s’en procurer dès le 19 octobre, après un lancement officiel à Wall Street fin septembre. Même s’il ne s’agit pas d’un investissement direct dans le bitcoin, cet événement marque tout de même une forte propension, même chez les plus vieux investisseurs, à se tourner de plus en plus vers la cryptomonnaie reine qui n’a cessé d’atteindre des ATH durant toute l’année.

A
A
Karen Jouve

Passionnée des nouvelles technologies, et de blockchain ! Dénicheuse de news tendances, des dernières évolutions du marché, et des pépites de l'écosystème, je me fais un plaisir de vous faire découvrir cet univers sous toutes ses couleurs.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 36 511,25 $ -0.86%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 441,78 $ -0.89%
DEFI (DEFIPERP) 6 263,80 $ -1.03%
MARKETS (ACWI) 97,87 $ -0.5%
GOLD (XAUUSD) 1 813,98 $ -0.28%
TECH (NDX) 14 172,76 $ 0.17%
CURRENCIES (EURUSD) 1,12 $ -0.39%
CURRENCIES (EURGBP) 0,834570 £ -0.03%
CRUDEOIL (USOIL) 87,08 $ -0.08%
IMM. US (REIT) 2 652,50 $ -1.53%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email