Se connecter S'abonner

Êtes-vous prêt à accueillir le nouveau stablecoin CLPX ?

Un nouveau stablecoin relatif au peso chilien est désormais disponible sur le réseau de paiement open source Stellar. Cependant, pour qu’il prenne vraiment de la valeur, il doit encore faire ses preuves.

Business concept about Stablecoin with sign on the sheet

Pourquoi le stablecoin CLPX a-t-il été lancé ?

La firme chilienne CLPX Inc. a annoncé le lancement de ce qu’elle décrit comme le tout premier stablecoin orienté sur le peso chilien. Elle l’a baptisé le token ‘’CLPX’’. D’après Stellar Expert, depuis le lancement de CLPX le lundi, le stablecoin a enregistré un volume de transactions de 12 902 et seulement 12 689 $ au total. Il lui reste donc du chemin à faire pour prouver sa valeur.

Le stablecoin a été lancé afin d’offrir une alternative facile et moins coûteuse pour les transferts de fonds traditionnels basés sur le peso. Ses utilisateurs bénéficieront de frais plus faibles que les virements électroniques ou les services classiques de transferts de fonds.

« Le nouveau token CLPX est conçu pour rationaliser les transferts de fonds et permettre aux investisseurs du monde entier d’utiliser facilement le peso chilien comme couverture », indique un communiqué.

Par ailleurs, CLPX est élaboré dans le but de fournir une exposition internationale au marché du cuivre en plein essor au Chili. Cette matière a été un moteur essentiel pour la reprise économique dans le pays, dans un contexte où il a subi de plein fouet les effets de la pandémie de la Covid-19. Situé en Amérique latine, le pays est de loin le premier producteur mondial de cuivre.

La Banque centrale du Chili et les CBDC

En Amérique latine et dans les pays hispanophones, il y a une véritable tendance vers l’adoption de la cryptomonnaie. Cependant, du côté du Chili, les choses semblaient relativement calmes et le pays affichait peu d’intérêt pour les actifs numériques.

À la fin du mois de mai, le coordinateur national de l’électricité du Chili (CEN) a annoncé une nouvelle initiative dénommée Renova. Elle consiste à utiliser la technologie blockchain pour suivre et enregistrer l’utilisation de l’énergie renouvelable pour soutenir la production de cuivre dans le pays.

Il faut dire que la Banque centrale du Chili semble manifester un léger intérêt pour le sujet de la blockchain et des CBDC. En effet, depuis 2018, elle a lancé des recherches dans le cadre de son ‘’plan stratégique de 2018 à 2022″.

En attendant que le plan connaisse un épilogue, en 2019, Mario Marcel, gouverneur de la Banque centrale du Chili, a publié un rapport de recherche dans lequel on découvre que l’institution envisage de créer une CBDC chilienne pour faciliter les paiements transfrontaliers. Toutefois, elle a aussi soulevé des préoccupations liées au coût de mise en place des infrastructures et à la cybersécurité.

Au Chili, un nouveau stablecoin a été lancé lundi, mais pour l’instant, il peine à convaincre les investisseurs. Sur 12 902 transactions, il n’a généré que 12 689 $. Il faudra encore un peu de patience et du temps pour voir si cet actif numérique intéressera davantage les utilisateurs de cryptomonnaies.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo