Digibyte (DGB) propose un stablecoin backé sur les USD détenus sur le compte de l'utilisateur

mar 07 Jan 2020 ▪ 14h00 ▪ 5 min de lecture - par Zoé De La Roche

Le 26 décembre 2019, Jared Tate, fondateur de DigiByte publie un tweet annonçant le lancement du DigiDollar (DUSD), un stablecoin adossé à l’USD.

J’entends déjà les commentaires : “Bof, encore un stablecoin de plus, ils se ressemblent tous”. Pas vraiment, en fait ! L’équivalent en USD du DUSD est déposé directement dans le compte bancaire de son utilisateur.

Tate donne donc l’opportunité à tout un chacun de créer lui-même ses propres stablecoins grâce à ses dépôts en USD. DigiByte a ainsi initié un processus de décentralisation des stablecoins tant du côté de l’émetteur que du côté des utilisateurs.

Le billet vert à la sauce “D”

Jared Tate a annoncé le lancement du DUSD, un stablecoin backé sur l’USD et, qui se démarque par sa réelle décentralisation aussi bien du côté émetteur que celui des utilisateurs. En effet, l’équivalent en USD du DUSD est déposé directement dans le compte bancaire de l’utilisateur.

Un système de consensus basé sur la Preuve de Réserve (PoR) permet de s’assurer qu’un utilisateur ne puisse détenir des DUSD si il ne dispose pas du montant équivalent dans son compte bancaire.

Le fondateur de DigyBite reste très critique envers son bébé afin d’identifier et de corriger les failles et, de déterminer les axes d’amélioration possibles.

Tate est ainsi conscient que les banques pourraient désactiver l’API et rendre alors le système inefficace. La solution serait de coopérer avec les institutions américaines.

Les questions relatives au KYC et au dispositif anti-blanchiment sont quant à elles résolues en amont, les utilisateurs devant fournir des documents prouvant leur identité à la banque.

Court-circuiter les fiat : Pas suffisant !

Le DUSD ouvre la voie à une décentralisation des dépôts de garantie dans les banques. Mais, le stablecoin de Jared Tate souffre du même mal profond qui affectent la plupart (pour ne pas dire la totalité) des stablecoins existant.

En effet, les stablecoins sont adossés à une devise ou à un panier de devises fiat, scellant ainsi leur sort avec celui des monnaies fiduciaires. Par exemple; la SAGA (SGA) reprend le modèle du FMI en adossant son stablecoin au même panier de devises que le DTS.

Les devises fiat sont loin d’être des actifs stables, faisant d’ailleurs la joie des spéculateurs sur le Forex.

Doit-on adosser les stablecoins à des biens tangibles comme l’or ? L’or n’est pas non plus réputé pour la stabilité de son cours. Il est tout simplement apprécié des investisseurs en tant que valeur refuge car, son prix ne cesse d’augmenter au fil des ans.

En réalité, il ne faut pas sous-estimer le poids prépondérant des politiques économique, monétaire et financière sur les fluctuations d’une monnaie ou d’un bien. Une simple décision étatique peut faire varier le cours d’une devise ou d’un bien relativement rare comme l’or.

Le corollaire est qu’une simple décision étatique peut également contribuer à la stabilisation de la valeur d’une monnaie au fil du temps. Alors, faut-il adosser un stablecoin à une devise, un panier de devises fiat ou à un bien tangible comme l’or ?

La réponse : Il faudrait plutôt penser à mettre en place un système décentralisé de prises de décision pour les politiques économique, monétaire et financière afin de garantir la stabilité réelle du cours d’un stablecoin dans le temps. 

Repenser notre démocratie et la République : Inévitable pour l’émergence d’un véritable stablecoin à l’abri des décisions des administrations publiques centralisées qui ne mettent pas forcément l’intérêt général au-dessus de ceux d’un groupe restreint qui ont les faveurs du pouvoir central.

Jared Tate ouvre la voie à le décentralisation du dépôt des devises ou des biens servant de garantie aux stablecoins et aux cryptos en général. Une combinaison du système utilisé par DigiByte pour son DUSD et par la Takasbank pour la décentralisation de l’or, peut donner des résultats intéressants. Les concepteurs de stablecoins ne doivent cependant pas sous estimer le “fait humain”. Aucun système décentralisé de par les outils utilisés, ne peut être efficace face à un pouvoir central prenant des décisions affectant tout le système.

A
A
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 66 520,83 $ 3.55%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 085,08 $ 5.34%
DEFI (DEFIPERP) 12 451,70 $ 6.01%
MARKETS (ACWI) 104,94 $ 0.35%
GOLD (XAUUSD) 1 786,42 $ 0.97%
TECH (NDX) 15 401,92 $ -0.07%
CURRENCIES (EURUSD) 1,17 $ 0.2%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842850 £ -0.01%
CRUDEOIL (USOIL) 82,92 $ -0.14%
IMM. US (REIT) 2 709,95 $ 1.33%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.