Les stablecoins pourraient remettre en question l’hégémonie du dollar

Les stablecoins pourraient potentiellement atténuer les menaces systématiques posées par la domination du dollar (USD) sur les réserves mondiales en devises, selon un article publié par le World Economic Forum (WEF). Ce sont John Liu de la Fusion Foundation et Peter Lyons de Lapa Capital qui ont produit cette analyse publiée le 26 novembre.

62 % des réserves d’échanges des banques centrales du monde sont en dollars selon le FMI

Liu et Lyons prônent une adoption plus large des stablecoins pour favoriser un système économique mondial plus durable, inclusif et résilient, couvrant le commerce, les investissements, la banque et les paiements. Ils notent que jusqu’à aujourd’hui, le USD continue de représenter 62 % de toutes les réserves de change des banques centrales, comme le montrent les données du FMI pour le premier trimestre 2019. L’hégémonie du USD perpétue les menaces systémiques manifestées de force lors de la crise financière de 2008. Durant cette crise, les investisseurs internationaux ont afflué vers des actifs refuges libellés en USD entraînant un resserrement brutal de la liquidité mondiale.

Même si l’on néglige ces risques systémiques aigus, les auteurs notent que le blocage de réserves en USD des obligations de l’État américain dans le monde entier exacerbent une économie mondiale déjà asymétrique. Conséquences, les taux d’intérêt américains sont maintenus bas, ce qui entraîne la dette et le PIB américain à des niveaux jamais vus depuis la 2 ème guerre mondiale. Les auteurs ont écrit :

«?La rareté du USD au niveau mondial crée des obstacles majeurs pour les exportateurs américains. Ceci a pour conséquence d’élargir le déficit commercial et de peser sur la croissance économique.?»

Comme l’ont noté les auteurs, le gouverneur de la Bank Of England, Mark Carney, a fait valoir qu’une monnaie numérique diversifiée qui ne serait que partiellement pondérée en USD, aux côtés de l’euro, de la livre sterling et du yen, pourrait réduire la dépendance excessive à l’égard du USD. Celle-ci pourrait fonctionner comme une monnaie de réserve internationale.

Développer l’interopérabilité des blockchains pour prévenir des
déséquilibres

Dans l’article, Liu et Lyons mettent l’accent sur le fait que le développement des stablecoins doit avoir pour objectif de maintenir l’interopérabilité des blockchains. Ceci permettra de diversifier les sources de liquidités mondiales et d’aider à équilibrer les flux commerciaux.

À défaut, émettre un unique stablecoin mondial, que ce soit par un privé ou par une banque centrale, risque de faire renaître le risque de dominance et de reproduire les mêmes effets que le USD.

À titre de rappel, Fusion Foundation est une organisation à but non lucratif axée sur le développement d’une infrastructure de blockchain pour une finance mondiale décentralisée. Lapa Capital quant à lui est une société d’investissement axée sur la technologie et dont le siège est à New York.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Ayant évoluer dans l’univers du jeu video pendant près de 5 ans, je suis un vrai Geek et c’est tout naturellement que je me suis tourné vers le monde des cryptos.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés