Se connecter S'abonner

Libra pourrait révolutionner les paiements comme Space X la conquête spatiale (Binance Research)

Sommes-nous réellement à l’aube d’une grande révolution dans le domaine des systèmes de paiement avec une Libra (≋) de nouveau sur les rails, ou plaçons-nous trop d’espoir sur les épaules de la crypto de Facebook ? Comparer un système de paiement mondial à une entreprise qui a chamboulé l’industrie spatiale, il fallait y penser.

SpaceX et Libra : mêmes combats

Après avoir plongé dans le dernier Livre Blanc de Libra, Binance Research sort un rapport dans lequel il soutient que Libra pourrait révolutionner les systèmes de paiement à la manière de SpaceX, dont le lancement avait profondément bouleversé l’industrie spatiale.

La comparaison entre les deux industries est particulièrement intéressante : ce sont en effet 2 secteurs où les acteurs dominants sont des institutions bien établies et, où les barrières à l’entrée sont élevées.

Les banques centrales exploitent la plupart des systèmes de paiement qui, ont généralement une portée nationale ou régionale.

La possibilité de créer un système de paiement global, tel qu’indiqué dans le dernier Livre Blanc de Libra, représente une innovation qui aurait de nombreuses conséquences (présentées comme positives) : l’accélération des délais de traitement et des vitesses de transactions globales,  ainsi que l’exécution des transactions dans un nouveau type de cadre financier – « une monnaie mondiale simple et une infrastructure financière qui donne du pouvoir à des milliards de personnes ».

Un clone sous stéroïdes

Malgré l’apparition de nouveaux acteurs comme TransferWise, le modèle proposé par Libra reste profondément innovateur : un représentant de Binance explique que l’adoption de Libra donnerait naissance à un clone de TransferWise sous stéroïdes.

TransferWise bientôt ringardisé par Libra ?

Alors que TransferWise est cantonné au commerce de détail, Libra s’adresse à une cible plus large et, entraînerait une vague transformatrice des systèmes de paiement.

De nombreux pays explorent aujourd’hui la possibilité d’autoriser leurs banques centrales à émettre des cryptos d’Etat.

La première version du Livre Blanc sortie au mois de juin 2019, avait entraîné une levée de boucliers des régulateurs, une opposition qui était telle que Libra a dû proposer une seconde version réaménagée de son White Book pour montrer pattes blanches.

A quand une monnaie mondiale ? DigiByte (DGB) pourrait faire l’affaire si Bitcoin (BTC) est trop « précieux » pour être considéré comme une monnaie transactionnelle. La force de Libra ? Elle réside plus dans les grands noms qui portent le projet à bout de bras et les ressources dont ils disposent, que dans un concept réellement innovant. Je peux bien évidemment me tromper mais… je dis ça, je dis rien.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo