NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

À qui le tour ? Après Ripple, Tether (USDT) dans le viseur de la SEC ?

En vous annonçant il y a quelques jours l’intention de la SEC de poursuivre Ripple, il était difficile d’imaginer que le XRP subirait une chute aussi énorme. Alors que de nombreux partenaires se désolidarisent de la société et que l’actif fait objet de boycott, une autre situation inquiète la communauté. Celle-ci se demande quel actif sera le prochain à être épinglé par la SEC dans sa chasse aux sorcières. A cette préoccupation, certains spécialistes désignent Tether comme la prochaine cible.

Un actif déjà dans le collimateur du procureur général de New York

A la suite de l’affaire portant sur la perte des 850 millions de dollars de fonds des clients de Bitfinex, Tether avait fait l’objet d’une procédure engagé par le procureur général de l’état de New York. Si cette affaire a depuis été oubliée par l’espace cryptographique, il est bien de rappeler qu’elle n’a pas encore connu son épilogue. Il faut ajouter à cela les résultats des investigations menées par John M. Griffin sur la quantité du stablecoin qui se trouve en circulation. Il en ressort que celle-ci est dictée par la demande et non l’offre. Une situation qui pourrait naturellement conduire la SEC à se pencher sur le cas de Tether.

A cela s’ajoute le fait que l’USDT soit soupçonné d’avoir joué un rôle majeur dans le bull run de 2017 et qu’il n’a toujours pas fourni des preuves substantielles qu’il est garanti par les dollars de banque. En prenant ces éléments en compte et bien d’autres, il est tout à fait logique de craindre le pire pour le stablecoin. A en juger les pertes subies par le XRP, il pourrait également se produire un boycott de l’USDT sur les exchanges et sa liquidation par les utilisateurs.

Une procédure de la SEC contre l’USDT profiterait à l’USDC

Dans l’optique que ce scénario peut se réaliser dans un avenir proche, les analystes ont déjà identifié l’actif qui en profiterait le plus à savoir un autre stablecoin. L’USDC de Circle est en effet le stablecoin le plus règlementé qui possède le plus d’affinité avec le gouvernement. Exception faite de l’USDT, il s’agit également du stablecoin avec la plus importante capitalisation boursière.

Il a d’ailleurs établi en un temps record des partenariats importants aussi bien avec de nombreuses agences gouvernementales que des structures de l’espace cryptographique. A cela s’ajoute sa quête permanente de moyens légaux pour favoriser l’adoption des stablecoins dans le marché financier traditionnel. Avec une procédure de la SEC, il est donc fort à parier que nous assisterons à un lent exode des détenteurs de l’USDT vers l’USDC.

Malgré tous ces éléments, il est important de préciser qu’il ne s’agit que de simples prévisions faites par des analystes et non d’une réelle volonté de la SEC. Celle-ci n’a d’ailleurs pas encore lâché d’indices sur une future procédure et se consacre à la bataille qui l’opposera bientôt à Ripple devant les tribunaux.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo