NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Attrape-moi si tu peux ! La SEC arrête John McAfee pour ses promotions d’ICO

Qui n’a jamais entendu parler de John McAfee ? Mais si, vous savez, le célèbre créateur de l’anti-virus du même nom. Non ? Alors si je vous dis que c’est celui qui avait parié de manger ses parties génitales en direct à la télévision avant de se rétracter ? Toujours pas ? Bon… Et vous vous souvenez des ICO qu’il a allègrement promues sans jamais en informer sa communauté ? Dans tous les cas, la SEC semble s’en souvenir, elle. Et nous assistons peut-être à un clap de fin pour la personnalité crypto la plus folle et parano de l’écosystème ! Explications.

Un passé sulfureux

John McAfee fait parti de ces inconditionnels de l’écosystème. Tout le monde l’a au moins vu une fois, que ce soit pour son concept “Coin of the Week”, ou ses ICO en tant que conseiller, ou encore la création de ses cryptomonnaies douteuses d’un point de vue plagiat (comme Ghost).

Ce personnage clivant a su faire fortune dans cet écosystème, jouant de sa popularité pour soutirer de jolies sommes à des projets en quête de visibilité.

Le problème avec cela, c’est la transparence de ces opérations. En effet, vous n’êtes pas sans savoir qu’il est interdit de faire de la publicité dissimulée aux Etats-Unis (et en France aussi au passage, bien que ce soit parfois “oublié”).

La SEC se paie un voyage en Espagne

La SEC en a eu marre de voir John McAfee agir ainsi au nez et à la barbe de l’Oncle Sam. Elle a donc fait de l’arrestation du sulfureux personnage une priorité, et c’est désormais chose faite !

En effet, l’information est récemment tombée : John McAfee a été arrêté en Espagne et est désormais en procédure d’extradition vers les Etats-Unis.

Coup dur pour ce dernier, surtout que les peines encourues sont assez conséquentes… En effet, il pourrait encourir jusqu’à 30 ans de prison !

Parmi les chefs d’accusation de la SEC envers John McAfee, ce sont notamment les 23.1 millions de $ gagnés grâce aux ICOs qui ne passent pas.

John McAfee communique souvent sur le fait que jamais on ne pourra le faire taire. C’est peut-être vrai. Néanmoins, s’il finit derrière les barreaux, il ne restera que ses camarades de cellule pour l’entendre parler de son shitcoin préféré ! Pour rappel, la SEC n’en est pas à son coup d’essai, puisque d’autres célébrités comme DJ Khaled ou Floyd Mayweather avaient déjà eu des problèmes avec cette administration. Au final, peut-être que tout cela apportera un peu plus de transparence et d’honnêteté dans cet écosystème qui, parfois, en manque cruellement !

Plus d’actions
Partagez

( Redacteur )

Je m’appelle Florian et je suis dans l’écosystème des cryptos depuis 2018. Je consacre mon temps à démocratiser au mieux ce monde passionnant ! C’est ce que je fais dans mon quotidien, notamment en tant que Rédacteur Chef adjoint pour CoinTribune !

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo