A
A

Au Nebraska, il y a du maïs et un sénateur cryptophile

lun 25 Jan 2021 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction CT

Les législateurs américains ne sont pas tous opposés à l’adoption généralisée des cryptomonnaies, certains les considèrent comme un moyen pour booster l’économie du pays. Après ses déclarations en faveur des cryptomonnaies, le sénateur de l’État du Nebraska, Mike Flood, a présenté 2 nouveaux projets de loi portant sur les actifs numériques et le secteur bancaire. Flood veut positionner le Nebraska comme une place forte pour les cryptomonnaies, à l’instar du Wyoming.

Les banques crypto du Nebraska

S’ils sont adoptés, les projets de loi 648 et 649 proposés par le Sénateur Flood donnerait un bel élan aux projets crypto au sein du Nebraska, envoyant un signal fort au reste du pays.

Le premier projet de loi concerne la réglementation des transactions numériques à l’endroit des banques de l’État qui désirent détenir des cryptomonnaies pour le compte de leurs clients.

Le projet de loi 649 quant à lui préconise l’établissement d’une charte d’État pour les banques d’actifs numériques.

Cette activité n’est pas pour le moment explicitement autorisée par l’ Office of the Comptroller for the Currency (OOC).

L’ancien directeur de l’OCC, Brian Brooks, s’était montré favorable en 2020 à un octroi aux banques disposant d’une charte fédérale la possibilité d’offrir un service de garde de cryptomonnaies.

Bien que cette prise de position ait ravi la cryptosphère, elle ne fut suivie d’aucune démarche concrète..

Les législateurs, à une écrasante majorité, s’étaient montrés peu réceptifs à cette idée, reprochant une fixation sur les cryptomonnaies.

Les actions du sénateur Flood permettront-elles de faire évoluer le débat au sein de la sphère politique ?

Le Nebraska suit les traces du Wyoming pour réglementer les activités cryptographiques

Interviewé par le Norfolk Daily News, le sénateur Flood a reconnu avoir été influencé par les avancées réalisées en matière de réglementation dans le Wyoming.

Il s’en est d’ailleurs inspiré pour concevoir ces projets de loi et convaincre les acteurs crypto à venir s’installer au Nebraska.

Les initiatives du Wyoming a permis à Kraken d’ouvrir cette année une banque d’actifs numériques.

Grâce au Wyoming Special Purpose Depository Institution (SPDI), l’exchange a l’autorisation nécessaire pour accepter des dépôts et même effectuer des paiements en actifs numériques.

Une charte similaire pourrait bientôt être disponible au Nebraska.

Au niveau central, l’administration Biden est moins favorable à un développement des cryptomonnaies avec la nomination de Janet Yellen comme secrétaire au Trésor. Cette dernière avait déclaré au Sénat qu’elle allait œuvrer pour circonscrire davantage le champ d’utilisation des cryptomonnaies.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !