NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Au Pakistan, certaines personnes urgent pour que les cryptos soient légalisées

La régulation sur les cryptomonnaies n’en est qu’à ses débuts mais, ça ne joue pas forcément contre les cryptos. Ces dernières obtiennent le soutien d’une assemblée provinciale au Pakistan : un premier pas pour faire bouger les lignes sur le sujet dans le pays.

Les cryptos infiltrent le Pakistan par le Nord

L’assemblée du Khyber Pakhtunkhwa, une province du Nord du Pakistan, est la première assemblée législative à avoir demandé des changements dans la position officielle du pays concernant les cryptomonnaies.

Le Pakistan semble hésiter sur la position à adopter pour la règlementation de ces dernières.

La résolution introduite le 2 décembre 2020 par un membre de l’assemblée provinciale, Sumera Shams, pourrait pousser les autorités du pays à accélérer la mise en place de cette règlementation.

Le conseiller du chef du gouvernement de la province de Khyber Pakhtunkhwa sur les questions des technologies de l’information, Zia Ullah Bangash, a indiqué que le document était un plaidoyer en faveur de la légalisation des cryptomonnaies et des activités de minage dans le pays. Le projet de loi avait été adopté à l’unanimité.

Une nouvelle ère sans papiers

Le responsable du Technology Movement Pakistan, Waqar Zaka, qui se décrit également comme un crypto-influenceur, a affiché son optimisme face à cette nouvelle et a tweeté qu’il ne restait plus que 3 provinces à rallier.

Selon les quotidiens locaux, la résolution indique que les tendances sont en faveur d’une substitution de la monnaie papier par leur équivalent numérique.

En novembre 2020, la Securities and Exchange Commission du Pakistan (SECP) avait publié un document de recherche sur la règlementation des actifs numériques.

Le document examinait les cadres réglementaires développés dans plusieurs juridictions à travers le monde et décrit ces actifs comme responsables de l’avènement d’une nouvelle ère de la finance.

Alors que la SECP se concentre sur les tokens utilitaires et les tokens émis par des acteurs privés, la banque centrale du pays a annoncé son intention d’émettre une CBDC d’ici 2025.

La CBDC, c’est un peu le bidule à la mode des institutions gouvernementales sur les questions touchant les cryptomonnaies. Les responsables étatiques n’hésitent pas à jouer sur l’image biaisée du « l’ennemi, c’est le papier », occultant les vrais débats quant aux enjeux et aux processus de décentralisation des monnaies d’Etat. Le Nord du Pakistan ouvre une brèche pour permettre aux cryptomonnaies de s’infiltrer plus facilement dans le pays : de quoi faire entrer une lueur d’espoir pour les cryptophiles du pays.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo