NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Bitpay dépose une demande auprès de l’OCC pour créer une banque d’investissement

Après les paiements crypto, plus précisément en Bitcoin (BTC), Bitpay a décidé de tenter sa chance avec un nouveau projet toujours dans le secteur de la finance. À l’instar de Kraken et Avanti, le fournisseur de paiement voudrait lancer sa propre banque fiduciaire nationale. Il a donc déposé auprès de l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC) une demande d’autorisation pour concrétiser son projet.  

L’état de Géorgie comme point de lancement de la BitPay National Trust Bank

Le 7 décembre dernier, l’OCC recevait une demande adressée par BitPay pour lancer sa banque fiduciaire nationale. Rappelant les prérogatives d’une telle institution, Eden Doniger -avocat général et responsable de la conformité de BitPay – a confirmé la nouvelle auprès des confrères de Cointelegraph. « Nous confirmons que BitPay a déposé une demande auprès de l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC) des États-Unis pour créer une banque fiduciaire nationale BitPay. Il s’agit d’une banque nationale à but limité qui s’engage dans des activités de confiance » a-t-il ainsi déclaré.

Le juriste a justifié l’envoi d’une requête à l’OCC en affirmant que cette dernière était à l’avant-garde de la réglementation gouvernementale du secteur des cryptomonnaies. Dénommé BitPay National Trust Bank, la banque devrait dans un premier s’implanter en Géorgie conformément à la requête qui fut déposée. « Nos opérations en tant que banque fiduciaire nationale seront soumises à des exigences strictes de sécurité et de solidité qui donneront à nos clients l’assurance que nos services restent les meilleurs de leur catégorie et nous permettront d’être soumis à un cadre réglementaire uniforme. C’est la première étape d’une longue série de démarches visant à lancer une institution à charte » a conclut M. Doniger.

Un pro-crypto à la tête de l’OCC, une aubaine pour Bitppay ?

Actuellement dirigé par Brian Brooks qui fut directeur de l’exchange Coinbase, l’OCC s’est montré favorable à la garde des actifs numériques par les banques. Le fait que l’organe soit dirigé par un ancien acteur de l’espace cryptographique a joué un rôle important dans l‘apaisement des tensions entre les deux parties. Si la présence de M. Brooks à la tête de l’OCC devait être rassurante pour BitPay, les choses pourraient vite évoluer.

En effet, la nomination de l’intéressé intervient dans un contexte du départ de l’administration Trump alors qu’il n’a pas encore été auditionné par le Sénat. Son poste n’étant pas encore confirmé il y a de fortes chances qu’il soit remplacé par le futur président Joe Biden. En attendant d’en arriver là, le fournisseur de paiement bitcoin dispose d’un délai de 120 jours pour obtenir un avis favorable venant de l’OCC.

Après s’être attiré pendant longtemps les foudres des banques, les sociétés de l’espace cryptographiques comme BitPay s’apprêtent désormais à les défier sur leurs propres terrains. Le mois passé, le fournisseur développait une solution rapide pour les paiements de masse au profit des entreprises.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo