NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Cynthia Lummis s’insurge contre une éventuelle réglementation coercitive des wallets crypto

Les bisons du Wyoming pourront-ils permettre aux Etats-Unis de rattraper leur retard dans la course aux cryptos, un retard dû à des législations visant à tirer dans les pattes des projets cryptos ? Une voix au Sénat s’élève contre la dernière bourde de Steve Mnuchin qui pourrait interdire les wallets auto-hébergés.

La voix de la raison dans les institutions américaines

La sénatrice élue dans l’État du Wyoming, Cynthia Lummis, a marqué son opposition contre un projet de loi sur les portefeuilles auto-hébergés présenté par le Secrétaire au Trésor, Steve Mnuchin.

Cette nouvelle législation pourrait potentiellement limiter voire même interdire les wallets auto-hébergés, un élément-clé pour les cryptomonnaies.

Dans un tweet publié le 18 décembre 2020, Cynthia Lummis avait évoqué son entretien avec Steve Mnuchin pour tenter de le convaincre d’adopter une autre position.

Selon elle, cette loi pourrait conduire à la suspension de certains types de transactions au-delà de ce que le Congrès souhaite réellement.

Elle suggère que le Trésor entame un processus de discussion avec l’industrie et le Congrès afin d’établir un consensus, au lieu d’envisager la mise en place prématurée d’une règlementation sur ces types de portefeuilles.

Réguler quitte à être dernier

Lumis a indiqué que les restrictions liées à cette nouvelle règlementation pourraient considérablement ralentir les États-Unis dans leur course contre des nations comme la Chine.

Elle estime que le pays accuse déjà un retard considérable en matière de CDBC. Elle a également affirmé que la loi pouvait être adoptée en vertu d’une règle abusive de l’Administrative procedure act, sans en informer le grand public.

L’un des principaux avantages des cryptomonnaies est la liberté qu’elle procure à ses utilisateurs.

Ces derniers peuvent détenir, contrôler et effectuer des transactions avec leurs propres fonds, indépendamment de l’heure et du jour de la semaine.

Une règlementation stricte pourrait mettre un frein à ces avantages et ralentir l’innovation. Selon Lummis, des problèmes plus pressants liés au Bank secrecy act existent et devraient être résolus immédiatement.

La guerre fait rage sans que la plupart des personnes n’en soient conscientes. Les Etats-Unis et leurs alliés veulent à tout prix freiner puis éliminer les projets cryptos. Les ennemis du dollar et les pays émergents voient dans les cryptomonnaies, l’espoir d’un monde libéré d’une domination monétaire du bloc dirigé par l’Oncle Sam. La cryptosphère a une voix défendant ses intérêts au Sénat mais, sera-t-elle entendue par des sourds avec une logique jusqu’au boutiste pour défendre le billet vert ?

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo