A
A

Des membres du Congrès demandent au Trésor de se calmer par rapport aux réglementations sur les cryptomonnaies

jeu 07 Jan 2021 ▪ 18h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Faut-il accueillir l’arrivée potentielle de Janet Yellen au poste de Secrétaire au Trésor avec soulagement ? Steven Mnuchin a décidé d’en faire baver les cryptophiles jusqu’à la dernière seconde. Celui-ci veut faire un passage en force, malgré des voix discordantes provenant de membres du Congrès.

Une petite loi controversée comme cadeau de départ

Fin décembre 2020, le Trésor américain publie une proposition de loi qui vise à restreindre les activités des exchanges avec des wallets auto-gérés.

La proposition fut accueillie avec indignation par la cryptosphère. Beaucoup s’insurgent contre le fait que le Secrétaire au Trésor actuel, Steven Mnuchin, souhaite faire passer cette loi quelques semaines avant l’arrivée du nouveau Secrétaire.

La période de consultation publique fut close le lundi 4 janvier 2020. Une dizaine de membres du Congrès américain ont signé une lettre adressée à Mnuchin lui demandant de reconsidérer ses positions.

Faut chercher la petite bête

Les nouvelles propositions sont généralement accompagnées d’une invitation adressée au public pour émette leurs commentaires sur une période de 60 jours.

Les signataires de la lettre composés des membres du Blockchain Caucus, Warren Davidson, Tom Emmer, David Schweikert, Darren Soto et Ted Budd, ainsi que du responsable du caucus AI, Bill Cotton, contestent le non respect de ce délai.

La proposition avait été rendue publique juste avant noël, pour une durée de 15 jours. En comptant les jours fériés, le délai de consultation était donc de 8 jours.

Des personnalités moins impliquées dans le secteur ont également signé cette lettre, parmi lesquels Tulsi Gabbard, Tom Cotton et Suzan Del Bene.

Certains analystes estiment qu’à ce stade, il est peu probable que le Trésor fasse marche arrière. Dans ce cas, un procès sur la base d’une violation de procédure pourrait être intenté contre le département.

Administration Trump, administration Biden, pour la cryptosphère c’est en réalité « bonnet blanc et blanc bonnet ». De nouvelles régulations anti-crypto verront probablement le jour « sous le règne » du nouveau Secrétaire au Trésor. Il faut protéger à tout prix « l’empereur dollar », sous sa forme physique ou sous sa forme digitale. Les cryptophiles veulent faire barrage en invoquant un vice de procédure. Même s’ils obtenaient gain de cause, ils obtiendraient juste un sursis, le couperet finira par tomber. On ne sait pas encore ce que Janet Yellen ou une autre personne qui serait nommée à sa place, sortira de son chapeau pour défier Steven Mnuchin à leur petit jeu préféré : qui sera le meilleur Bitcoin-killer ?

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !