Se connecter S'abonner

La SEC ne pourra plus refuser un ETF Bitcoin bien longtemps

Une fois encore, la Securities and Exchange Commission (SEC) a rejeté la demande d’approbation pour un EFT Bitcoin (Exchange Traded Funds Bitcoin) faite par la société Wilshire Phoenix. Pourtant, c’est la énième fois que cette société de gestion d’actifs basée à New York essaie d’obtenir cette licence. Lors d’une émission sur la chaine télévisée CNBC samedi dernier, des dirigeants d’entreprises d’investissement ont donné leur opinion sur la question. Pour la plupart, la SEC ne pourra pas maintenir sa posture pendant bien longtemps.

La SEC plus refuser ETF Bitcoin

L’ETF Bitcoin de Wilshire Phoenix rejeté plus de 6 fois par la SEC

C’est depuis janvier 2019 que Wilshire Phoenix a déposé une demande d’approbation pour le fonds ETF Bitcoin auprès de la SEC pour la première fois. Wilshire Phoenix avait décrit le fonds comme une opportunité pour « offrir aux investisseurs une exposition au Bitcoin d’une manière plus efficace, plus pratique et moins volatile que l’achat de Bitcoin autonome».

Et bien qu’elle ait dû modifier sa demande six fois de suite en 13 mois pour l’adapter aux exigences de la SEC, elle a continument essuyé des rejets de la part du régulateur qui donnait l’air « d’éviter d’approuver tout produit offrant une exposition au BTC. La SEC avait alors soulevé des préoccupations concernant la manipulation du marché de Bitcoin et les protections limitées des investisseurs.

Mais dans une émission ce 07 mars sur la chaine télévisée CNBC, plusieurs chefs d’entreprises ont estimé que la SEC ne pourra pas s’opposer au lancement de l’ETF Bitcoin pendant longtemps.

D’ici à là, la SEC n’aura d’autre choix que d’approuver un ETF Bitcoin ?

Commentant sur le rejet de l’ETF Bitcoin par la SEC, Nick Colas, le co-fondateur de la société d’analyse d’investissement DataTrek Research, a laissé entendre qu’il n’est pas évident que la SEC octroie une licence à un ETF Bitcoin dans un avenir proche. Il affirme qu’on verra « une cryptomonnaie de banque centrale avant de voir un ETF Bitcoin ».

Mais pour Chris Hempstead, directeur du développement des affaires institutionnelles chez ETF et fournisseur de fonds spéculatifs IndexIQ, la partie n’est pas encore terminée.

Evidemment, Hempstead n’est pas complètement contre l’avis de Nick Colas. Il n’espère pas « des changements significatifs à la décision de la SEC dans un futur imminent » car pour lui, «une partie de ce que la SEC attend est un peu plus de structure et de surveillance de la complexité opérationnelle des transactions de cryptomonnaie ».

Hempstead précise cependant que « ce qu’il faut au niveau de la Commission, c’est probablement une plus grande diversification des risques et une meilleure compréhension de la façon dont les divers produits – pas seulement Bitcoin – fonctionnent. »

Il rappelle aussi que les stablecoins et autres produits cryptographiques deviendront de plus en plus réglementés à mesure que le secteur mûrit et que le public acquiert une meilleure compréhension du fonctionnement interne de la technologie des registres partagés.

Hempstead conclut donc qu’« à un moment donné, lorsque la demande d’ETF Bitcoin sur le marché et du côté des investisseurs » atteindra un certain seuil dans les années à venir, la SEC sera obligée de reconsidérer sa position et de revenir sur sa décision ». Pour le moment, on attend ce moment.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo