Se connecter S'abonner

Pour Ron Paul, on doit tout faire pour légaliser Bitcoin (BTC)

Faut-il légaliser Bitcoin (BTC) au risque de le soumettre à un cadre juridique issu d’un système centralisé,  ou le BTC a-t-il le potentiel sur le long terme de créer tout un système décentralisé échappant à la mainmise des gouvernements ? Ron Paul souhaite une légalisation du BTC de peur que Franklin Roosevelt n’inspire quelques législateurs.

Pour un Bitcoin dans les clous

L’ancien représentant au Congrès de l’Etat du Texas, Ron Paul, estime que tous les efforts de la cryptosphère devraient converger vers la légalisation de Bitcoin.

Dans un épisode du Stephen Livera podcast du 6 décembre 2020, Paul a indiqué qu’il craignait que les autorités confisquent à la fois son or et ses cryptos.

Il a évoqué des cas où des personnes se sont appropriées des cryptos qui ne devraient pas leur appartenir ; il a  jeté le blâme sur le gouvernement pour les futures fraudes potentielles.

Selon lui, plus les cryptos gagnent en popularité, plus elles feront l’objet de surveillance par le gouvernement.

L’ombre de Roosevelt sur les cryptomonnaies

Ron Paul, qui est très critique envers la Réserve fédérale américaine, est connu pour son plaidoyer en faveur de l’or, bien qu’il détienne quelques Bitcoins.

Depuis son départ du Congrès en 2013, Paul s’est souvent exprimé en faveur des cryptomonnaies et de la blockchain.

Au cours de son mandat, il avait élaboré un projet de loi qui aurait légalisé les monnaies concurrentes au dollar.

L’ancien membre du Congrès estime que Bitcoin est toujours vulnérable aux mesures de répression du gouvernement.

Dans un épisode du Ron Paul liberty report, il a pris l’exemple d’un décret signé en 1933 par Franklin Roosevelt qui limitait la quantité d’or qu’un citoyen pouvait détenir, en réponse à la thésaurisation du métal précieux.

Il soutient que beaucoup sous-estiment les capacités du gouvernement : si celui-ci peut déposséder certains citoyens de leur or, il n’y a aucune raison de penser qu’il ne procèdera pas de la même manière pour les cryptomonnaies.

L’entrée des institutionnels sur les marchés BTC protègeraient Bitcoin contre les abus du gouvernement. Le conditionnel est de mise car, cette hypothèse repose sur l’idée selon laquelle les « gros » acteurs financiers et économiques disposeraient d’un pouvoir sur les politiques. Or, le confinement a  montré que la mise sous cloche de l’économie était possible sur décision des politiques invoquant des raisons sanitaires. La décentralisation effective et non juste sur le papier, reste le seul rempart aux pouvoirs répressifs des gouvernements. Personne n’est au-dessus des lois sauf ceux qui tiennent la plume pour les écrire.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo