Rain devient la première plateforme d’échange de crypto du Moyen-Orient à obtenir une licence d’une banque centrale

Rain, une plateforme d’échange de crypto basée au Bahreïn est devenue la première du Moyen-Orient à recevoir une licence réglementaire.

Dans un article du 31 juillet, Rain a révélé qu’ils avaient obtenu une licence Crypto-Asset Module (CRA) de la Banque centrale du Bahreïn.

La licence est arrivée la même semaine que l’annonce de Rain de la clôture effective d’un cycle de financement de 2,5 millions de dollars soutenu par des partenaires, y compris la branche V.C. du géant des dérivés cryptographiques BitMEX ainsi que le fonds koweïtien Blockwater. L’article du blog se lit comme suit :

“Avec cette licence, Rain est devenue la première plateforme de trading de devises cryptées au Moyen-Orient à être entièrement agréée par une entité réglementaire et à rejoindre une gamme limitée de plateformes de trading de devises reconnues internationalement”

Le marché du Moyen-Orient s’est traditionnellement avéré être un environnement difficile pour les sociétés de crypto, en particulier celles qui sont engagées dans le trading, comme le rapporte Cointelegraph.

Les réglementations bancaires islamiques interdisent certains types d’opérations, les universitaires de différents pays ayant des avis divergents quant à la conformité des cryptomonnaies telles que le Bitcoin (BTC) aux normes désapprouvant la spéculation et les prêts d’intérêt.

Rain n’a pas mentionné le problème, mais a souligné son rôle en tant que fournisseur de services financiers pleinement conforme et sa capacité d’établir des liens importants avec les banques locales. L’article du blog continue :

“Grâce à cette licence, nous avons démontré notre engagement à l’égard des modalités de l’unité des actifs chiffrés en ce qui a trait à la suffisance du capital, à la cybersécurité, aux assurances, aux rapports, à la gouvernance et à d’autres questions qui nous permettent d’être prêts à fournir nos services aux clients institutionnels et individuels”

En juillet, les activités de cryptomonnaies dans le golfe Arabo-Persique en Iran ont également été reconnues, le gouvernement ayant pris des mesures pour tolérer officiellement l’exploitation minière de bitcoins après une période de discussion au sein de différents ministères gouvernementaux.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

Quand j’ai commencé dans les cryptos il y a 3 ans, il y avait plus de 95% d’hommes et encore très peu de femmes, bon ça n’a toujours pas beaucoup changé, mais les choses bougent et je suis fière de representer les femmes dans ce milieu très technique qui est passionnant et plein d’avenir.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés