NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Tether (USDT) défend Peter McCormack face à Craig Wright

Craig Wright revient à la charge par l’intermédiaire de l’un de ses poulains. Faketoshi est un habitué des procès, une manière pour lui de se mettre sous les feux des projecteurs dont il est d’ailleurs friand.

Tether (USDT) réaffirme son soutien à Stuart Hoegner dans son procès contre Craig Wright. La team Bitcoin Satoshi Vision (BSV) a bien évidemment toujours une autre lecture des choses.

Tether n’a pas lâché Stuart Hoegner et, Craig Wright n’est toujours pas Satoshi Nakamoto

L’avocat général de Tether et Bitfinex, Stuart Hoegner, réfute les allégations selon lesquelles Tether aurait abandonné Peter McCormack dans son procès contre Craig Wright.

Un tweet de Hoegner du 24 octobre 2020 indique que l’article correspondant publié sur Coingeek est un tissu de mensonges.

Coingeek appartient à Calvin Ayre, un partisan bien connu de Wright, qui soutient les affirmations selon lesquelles celui-ci serait le créateur du Bitcoin (BTC).

Hoegner a déclaré que McCormack était dans son droit et que Tether continuait à l’assister.

En avril 2019, Wright avait déposé une plainte pour diffamation contre McCormack : ce dernier aurait accusé le ressortissant australien de fraude lorsque Wright a prétendu être Satoshi Nakamoto.

Hoegner avait alors souligné que Tether appuierait le créateur du podcast « What Bitcoin did », ce qui suggérait un soutien financier de l’entreprise.

Craig Wright contre TheCoinTribune, pour bientôt ?

En réponse à Hoegner, Ayre ne se laisse pas démonter : il aurait obtenu une lettre de l’avocat de McCormack avançant que son client souhaitait conclure un arrangement puisque son financement aurait été interrompu.

Ayre en avait déduit que Tether avait cessé de soutenir McCormack. Il en a profité par la même occasion pour promouvoir le Bitcoin Satoshi Vision : selon lui, les dirigeants de Tether savent que Wright est Nakamoto et leur attitude est une tentative désespérée de protéger l’USDT.

Il conseille à l’équipe de Tether d’abandonner Bitcoin (BTC) pour le BSV. Wright a intenté plusieurs procès en diffamation contre des pointures de l’industrie : en août 2020, il s’en était pris à Roger Ver et en avril, à Adam Black, sans grand résultat.

Pour Craig Wright et son équipe, le procès se déroule surtout en dehors des tribunaux, à coup de com’ arrosé essentiellement de fake news. C’est un peu le jeu du « Qui a peur du grand méchant Craig » pour intimider et faire abandonner la partie adverse. On attend sa prochaine invention face à ce soutien indéfectible de Tether à Stuart Hoegner. Il aura certainement une autre vision.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo