NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC) givré, miné dans l’arctique

Bientôt du minage de Bitcoin (BTC) sur la lune ou sur Mars lorsque la capitalisation boursière du BTC aura dépassé celle de Tesla ? Cette entreprise de minage est allée jusqu’au bout du monde pour miner du Bitcoin dans les meilleurs conditions.

Un minage polaire

L’entreprise russe, Bitcluster, s’est installée dans la ville sibérienne de Norilsk, située au-dessus du cercle arctique, pour miner du Bitcoin.

L’entreprise a implanté son centre de minage BTC dans une ancienne usine de nickel, fermée en 2016.

Le propriétaire de Bitcluster prévoit d’étendre les activités de l’entreprise après le lancement fin 2020.

Le 15 janvier 2021, Bloomberg présente un reportage vidéo du minage du Bitcoin de Bitcluster.

Le cofondateur de Bitcluster, Vitaly Borschenko, a indiqué que le minage du Bitcoin de Norilsk est sous contrat avec des intérêts internationaux situés partout dans le monde.

Du Bitcoin à froid

La ville de Norilsk est considérée comme l’une des agglomérations les plus septentrionales du monde.

Elle abrite l’industrie minière, MMC Norilsk Nickel PJSC, qui est le plus grand producteur mondial de palladium, de nickel, de cuivre et de platine.

Bitcluster est le 2ème consommateur d’énergie de la région de Norilsk après Norilsk Nickel.

Selon Borschenko, les températures extrêmement froides de Norilsk sont bénéfiques pour le minage du Bitcoin.

Elles contribuent au refroidissement des machines. L’entreprise utilise un auvent spécial afin de protéger l’installation du couloir froid.

L’électricité de la région polaire est 25% moins chère que celle du réseau russe. Norilsk fournit sa propre électricité via le gaz naturel et l’hydroélectricité.

Bitcluster bénéficie de tarifs d’électricité près de 0,03 USD/kWh grâce à l’exploitation minière de Norilsk.

L’entreprise russe a indiqué qu’elle utilise l’Antminer S19 (110 Th/s). Ce modèle produirait environ 25 USD par jour en Bitcoin pour 0,039 USD par KWh.

Bitcluster a construit des centres de données modulaires afin d’accueillir les dispositifs ASIC.

Les mouvements écologistes ne verraient probablement pas d’un mauvais œil ce minage de BTC dans le cercle arctique. Le Bitcoin avait atteint un nouvel ATH au niveau des 42 000 USD, de quoi motiver les industries de minage à se lancer dans des aventures peu banales. Le BTC se négocie à plus de 37 300 USD au moment de la rédaction de cet article. Avant un minage de Bitcoin dans l’espace, aura-t-on droit à un minage BTC à 20 000 lieues sous les mers ? Impossible n’est pas BTC quand on sait que la doyenne des cryptos a commencé sa course à moins de 1 USD.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo