NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Des mineurs chinois privés d’électricité par les autorités

Le lancement du yuan digital provoquera-t-il un effondrement de Bitcoin (BTC) ? Quelle relation ? La réponse se situe dans la possible ou l’impossible cohabitation entre le BTC et la CBDC chinoise. La Chine contrôle aujourd’hui plus de 50% du hashrate de Bitcoin. Les mineurs d’une province chinoise se sont vus privés d’électricité alors que le hashrate mondial de Bitcoin chute de 10%.

Plus de jus pour Bitcoin

Plusieurs media locaux ont indiqué que les producteurs d’électricité du Yunnan, la 4ème province chinoise en termes de hashrate de Bitcoin, ont été contraints de stopper la fourniture d’énergie à certains mineurs.

Les autorités de la ville de Baoshan ont intensifié leurs efforts pour sévir contre les exploitations de minage, à en croire les documents officiels partagés par le journaliste Colin Wu.

Ce dernier souligne que l’interdiction était sans doute motivée par les intérêts économiques locaux et qu’il ne s’agit pas d’une décision politique de Pékin visant à supprimer l’industrie du minage.

L’interdiction coïncide avec une baisse de 10% du taux de hachage mondial de Bitcoin, sans que les 2 événements ne soient nécessairement liés.

La guerre de l’électricité

Le Yunnan représente 5,42% du hashrate mondial et se place derrière le Xinjian, le Sichuan et la Mongolie intérieure.

En juin 2020, Wu avait rapporté que les autorités du Yunnan avaient ordonné la fermeture de 64 exploitations minières illégales, citant comme argument l’évasion fiscale et les risques de sécurité.

Au cours de ce même mois, un incendie s’était déclaré dans une mine BTC locale, entraînant la destruction de plusieurs unités.

Le 29 mai 2020, une explosion qui s’était produite dans une centrale hydroélectrique avait provoqué la mort de 6 personnes.

Cet incident avait conduit à un suivi drastique au niveau de la mise en application des normes de sécurité au sein des centrales de la région.

En avril 2020, les autorités avaient déjà mis certains producteurs en garde contre le détournement de l’électricité pour le minage de Bitcoin.

Les autorités chinoises ont la main sur le bouton qui peut faire sauter Bitcoin, en privant de jus les mineurs BTC sur son territoire qui produisent plus de 50% du hashrate de Bitcoin. L’augmentation de la difficulté de minage sécurise certes le réseau mais, elle est également à l’origine d’une centralisation du minage du BTC. Seuls les gros exploitants peuvent rester dans la course au minage compte tenu des coûts faramineux engagés. La Chine fut et est toujours l’une des destinations phares des mineurs. Ce paradis minier pourrait bien devenir l’enfer de Bitcoin, le jour où le gouvernement chinois décidera de s’attaquer au bébé de Satoshi Nakamoto, pour que puisse grandir le sien.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo