Se connecter S'abonner

En pleine tourmente, la difficulté de minage de Bitcoin augmente de 7%

Le Bitcoin (BTC) a connu une semaine noire. Mais un détail sonne avec une certaine ironie : la difficulté de minage du Bitcoin continue d’augmenter, ce qui veut dire que les mineurs sont toujours engagés à fond dans le minage en dépit de l’agonie que vit la crypto actuellement. Mieux – ou pire selon les points de vue –, selon les prévisions, la difficulté de minage du BTC devrait bientôt grimper de 7%. Pour certains observateurs crypto, un tel ajustement positif indique que la cryptomonnaie entamera une énorme croissance fondamentale. Pour d’autre, il pourrait s’agit d’un véritable coup de pied de l’âne. Explications.

BTC : la difficulté de minage passera de 15 486 à 16 678 milliards

En décembre 2018, la difficulté de minage du BTC – tout comme le taux de hachage et le prix du BTC – avait atteint un creux et s’était établie à près de 15 000 milliards.

Mais tout au long de l’année 2019 – sauf en novembre – puis maintenant en 2020, la difficulté a remonté. Actuellement, elle est de 15 486 913 440 292,87, ce qui indique que les mineurs n’ont pas réduit leur rythme de production de blocs de BTC.

Mais PlanB, un éminent analyste qui détermine la valeur du Bitcoin à partir du modèle stock-to-flow, prévient d’un prochain ajustement positif.

Il fait remarquer que, selon les prévisions, la difficulté de minage du Bitcoin devrait bientôt se situer entre 166 759 milliards et 166 788 milliards, soit un ajustement positif de + 7%. Et cet ajustement positif de la difficulté aura un effet considérable sur le prix du BTC.

Difficulté à 7% ? Une forte croissance fondamentale du prix BTC en vue

En se basant sur les données empiriques, PlanB explique qu’un ajustement positif de difficulté de minage du BTC entraînera une augmentation progressive du hashrate – qui est actuellement à 121,6 Th/s – et de la difficulté après le halving qui arrive en mai.

Pour lui, malgré la panique générale actuelle, il n’y a pas de risque que les mineurs capitulent et qu’une spirale de la mort se mette en branle. D’ailleurs, si la difficulté est passée à près de 15 487 milliards actuellement, c’est que ce risque est exclu.

PlanB a également fait référence à la crainte générée par le halving du Litecoin (LTC) qui a eu lieu le 5 août 2019. Il affirme : « Certaines personnes pensent que, puisque le Litecoin n’a pas connu de forte hausse après son halving, le halving du BTC n’aura pas non plus un effet sensible pour le Bitcoin. Ce raisonnement ne tient pas la route. Les halving du LTC ont été sans conséquence sur le cours du LTC, parce que le prix du LTC n’a pas de lien significatif avec le stock to flow. Mais la relation du prix du BTC avec le stock to flow est très forte ».

En clair, même si on est tenté de paniquer – et on a toutes les raisons de le faire – les indicateurs sont discrètement au vert. Le BTC est dans une phase de vente massive, d’accord. Mais, historiquement, c’est normal. Et historiquement, la remontée est certaine…selon certains.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés