A
A

La plus vieille pool de mining de Bitcoin (BTC) immortalise une phrase bullish de Reuters

ven 11 Déc 2020 ▪ 12h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Quand Bitcoin (BTC) raconte la faillite du dollar : ce pool minier a gravé dans un bloc une citation d’un article de Reuters, peu flatteuse pour le billet vert.

Bitcoin convainc de plus de plus d’investisseurs institutionnels. Peut-il également séduire les media traditionnels ?

La chute du dollar : gravée dans un bloc

Le 2 décembre 2020, Slush Pool, la plus vieille exploitation minière de Bitcoin, inclut une phrase tirée d’un gros titre de Reuters, dans le bloc numéro 659678.

L’article publié sur Reuters le 1er décembre indiquait que « Le dollar s’effondre sur les espoirs de relance des Etats-Unis ; Bitcoin atteint un sommet historique ».

Son auteur, la chroniqueuse Gertrude Chavez-Dreyfuss, a fait remarquer que la baisse du dollar américain coïncidait avec l’annonce des discussions du Congrès sur un projet de loi pour le déblocage d’un second soutien financier lié à la covid-19.

L’encodage de l’article dans le bloc semble également faire référence à un titre du Times UK durant la crise financière de 2009 : le chancelier de l’Echiquier, Alistair Darling, avait alors dévoilé un second plan de financement pour sauver les banques.

Peter Schiff : jalousie, mauvaise foi, vrai souci éthique ?

Le 1er décembre 2020, Bitcoin atteint un nouveau plus haut historique sur la plupart des exchanges en dépassant les 19 892 USD, sans pour autant toucher les 20 000 USD.

Le rallye haussier de Bitcoin depuis le mois d’octobre 2020 était passé inaperçu auprès des media traditionnels, jusqu’à récemment.

L’intérêt et l’enthousiasme des media vis-à-vis de Bitcoin, déplaisent aux fervents défenseurs de la finance traditionnelle.

Peter Schiff a émis un tweet le 1er décembre 2020 pour indiquer que la couverture médiatique de Bitcoin par la CNBC, était excessive.

Il a ajouté que ce comportement était révélateur d’un niveau d’éthique critiquable en matière de journalisme financier.

Les investisseurs institutionnels continuent de soutenir la hausse de Bitcoin vers les 20 000 USD. Grayscale est aujourd’hui le plus grand acheteur de Bitcoin. Le BTC fait face actuellement à la zone de résistance des 19 400 USD – 19 500 USD, qui l’empêche d’attaquer son nouvel ATH.

Le risque d’un krach et d’un retour aux 16 000 USD augmente au fur et à mesure que la force de la tendance haussière diminue.

En franchissant les 20 000 USD, les media traditionnels couvrant un tel évènement, pourraient contribuer à de nouvelles hausses paraboliques conduisant le BTC à des niveaux bien au-dessus. Plus de visibilité, plus d’adoption : du bon vieux marketing traditionnel au service de la nouvelle finance.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !