Se connecter S'abonner

Le Kazazthan va frôler le milliard$ d’investissement dans le minage de Bitcoin (BTC)

Les mineurs professionnels de Bitcoin (BTC) n’ont pas de pays de résidence ; ils vont là où les vents les portent ou plutôt là où l’énergie est peu coûteuse et où les Etats leur déroulent un tapis rouge. Le vent au Kazakhstan est plutôt favorable aujourd’hui aux mineurs BTC ; le pays enregistre déjà des chiffres impressionnants quant à sa jeune industrie de minage.

Les mines de Bitcoin du Kazakhstan

Le Kazakhstan affirme contrôler actuellement 6% de l’activité globale de minage de Bitcoin.

13 entreprises de minage opèrent actuellement dans le pays et l’implantation de 4 autres fermes serait en cours de négociation, selon les informations communiquées par le ministre responsable du développement du numérique, Bagdat Mussin.

Dans le cadre d’une session parlementaire, Mussin a indiqué que le montant des investissements liés aux activités de minage pourrait s’élever à 700 millions de dollars pour les 3 prochaines années.

Le Kazakhstan a d’ores et déjà bénéficié d’un investissement de 190 millions de dollars pour les centres de minage existants.

Un Bitcoin chassé avant d’être plébiscité

Le Kazakhstan est l’un des nouveaux acteurs de l’industrie du minage qui compte de plus en plus de participants comme la Chine, l’Ukraine, le Canada ou encore l’Iran.

La Chine est le hub le plus important de l’industrie du minage grâce à de nombreux facteurs qui la rendent particulièrement attractive – entre autres, le faible coût de la main d’œuvre et le prix peu élevé de l’énergie durant la saison des pluies.

La décision d’implanter un centre de minage dans un pays ne doit pas être prise à la légère et, le cadre réglementaire est l’un des principaux facteurs pris en considération par les investisseurs.

Pour le cas du Kazakstan, la position initiale du pays à l’égard des cryptomonnaies était résolument négative : le gouvernement avait interdit à la fois l’utilisation des cryptomonnaies comme moyen de paiement et les activités de minage.

Le Kazakhstan a opéré depuis un revirement. Plusieurs amendements relatifs à la régulation et à la taxation des activités de minage ont été adoptés, des amendements qui concernent entre autres l’instauration d’un taux d’imposition unique de 15%.

Quel sera le prochain pays qui entrera dans la course pour prétendre au titre de paradis des mineurs ? La France peut-être – je vous vois rigoler, pourquoi pas le Pôle Sud ? Un Bitcoin sans frontières : le BTC n’appartient pas à un seul pays – peu importe la nationalité de Satoshi Nakamoto – mais, au monde entier. En attendant, nous avons vent d’unpays qui voudrait devenir un paradis pour les entreprises de la Blockchain !

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo