Se connecter S'abonner

Miner du Monero (XMR) avec son smartphone ? C’est désormais possible avec le HTC Exodus 1S

Un smartphone pour miner du Monero (XMR) : un truc qui tient dans une paume de main quoi ! HTC relève le défi de la démocratisation du minage de XMR en lançant une app pour smartphone capable de délivrer un hashrate similaire à celui des ordis.

Un exode plutôt réussi

HTC s’était déjà distingué en 2018 dans la cryptosphère, avec le lancement du premier smartphone blockchain Exodus.

La firme taïwanaise continue sur sa lancée en annonçant que le minage de Monero sera bientôt possible avec la nouvelle version Exodus 1S.

HTC s’est associé à la société de fabrication de puces ASIC, Midas Lab, pour développer l’application DeMiner, qui permettrait à un smartphone de déployer un taux de hachage comparable à celui des ordinateurs de bureau.

Le smartphone HTC qui mine du MONERO (XMR)

L’application fonctionne lorsque le téléphone est branché et, elle se désactive automatiquement dès que ce dernier est utilisé régulièrement, afin de ne pas entraver son fonctionnement.

Phil Chen, Responsable des Projets Décentralisés de HTC, affirme que l’utilisation d’Exodus permettrait d’extraire 0,0038 USD de Monero par jour, avec un coût moindre en dépenses énergétiques.

Plus de démocratie dans les mines

Le Dr Jri Lee, PDG de Midas et professeur à l’Université de Taiwan, et Phil Chen s’accordent à dire que cette décision est motivée par la nécessité de rendre le minage accessible au grand public.

Avec une augmentation constante du nombre d’utilisateurs de smartphones, la démocratisation de cette technologie mettrait fin à la domination des gigantesques pools miniers qui concentrent une grande partie du hashrate.

Cela permettrait de décentraliser davantage le taux de hachage et, d’assurer l’existence d’un système monétaire plus inclusif.

De plus, cette décentralisation plus large contribuera à une meilleure sécurisation du réseau. Le choix du Monero est quelque peu controversé, du fait de son caractère anonyme qui garantit des transactions confidentielles et intraçables.

Mais Phil Chen pense que cela n’impacte en rien sa capacité à être miné. Ce problème relève plutôt des institutions financières et des banques qui sont tenues de respecter les procédures KYC.

J’aimais bien jouer au Démineur – j’étais plutôt bon, rigolez pas ! – les jeunes d’aujourd’hui joueront plutôt au DeMiner de HTC. Au moins, ils gagneront des Monero, pas juste des points comme moi. Les pioches ont également bien changé : d’ordi à smartphone, bientôt une montre intelligente minant du Dash ?

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés