NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Minez-vous de la crypto à votre insu ? Un risque bien plus important qu’imaginé

Les hacks, les scams, c’est devenu monnaie courante dans la cryptosphère, tellement qu’il faudrait peut-être créer une Tribune des Hacks et des  Scams sur The Coin Tribune. Mais bon, on ne voudrait pas non plus encourager certaines vocations – faites plutôt un tour sur la tribune du minage ou celle du trading. Aujourd’hui on parle crypto-jacking : c’est assez technique mais, vous en êtes peut-être victime ! Alors, faites l’effort de lire l’article dans son intégralité.

Vous gérez peut-être une entreprise de minage… sans le savoir !

Dans une interview accordée à Cointelegraph, l’un des responsables exécutifs du département Recherche et Intelligence de Blackberry, Josh Lemos, révélait que la plupart des grandes entreprises étaient vulnérables au crypto-jacking.

Les hackers sont de mieux en mieux organisés pour exploiter des failles sur les réseaux ; certains parviennent à accéder à des comptes administrateurs pour pouvoir miner illégalement des cryptomonnaies, en utilisant les ressources de la société.

Lemos expliquait que les programmes de minage de cryptomonnaies n’étaient pas nécessairement malveillants mais, ils sont souvent associés à des logiciels qui le sont.

Les attaques peuvent être effectuées de différentes manières : par l’intermédiaire d’une application JavaScript qui s’exécute sur un site web ou par l’intermédiaire du phishing.

Les hackers adoptent une stratégie de distribution des attaques pour éviter qu’elles ne présentent de risque significatif et pour pouvoir ainsi passer inaperçues ; en agissant sous le radar, les hackers peuvent déployer leur programme pirate, sur une échelle plus vaste.

Les hackers et leurs secrets : leurs joujoux préférés

Les pratiques de crypto-jacking semblent avoir trouvé leur chouchou : le Monero (XMR).

Le nouveau malware hybride récemment identifié, baptisé Lucifer, utilisait une application de minage bien connue, le XMRig, associée avec un malware qui exploite les failles de Windows.

Josh Lemos pense que la majorité des hackers utilisent désormais des suites complètes de logiciels malveillants pour viser un maximum de vulnérabilités.

Tant que la pandémie – de la COVID-19 et non des virus utilisés par les hackers – continue à faire peser un risque de krach sur les marchés boursiers ou d’une faillite du dollar avec le plan de relance catastrophique de la Réserve Fédérale Américaine (FED), les cryptomonnaies attirent de plus en plus les investisseurs, en tant que placements alternatifs ou valeur refuge.

Cet attrait augmente la valeur des cryptos et leur attrait aux yeux des hackers – qui sont donc également de bons investisseurs mais avec des pratiques « différentes ».

Existe-t-il des hackers qui soutiennent la cryptosphère et sa vision du monde ? Ou sont-ils tous motivés par l’appât du gain – bof, fiat ou crypto : ça reste du flouss !  Faites attention à vos wallets, peu importe leur motivation, toutes imprudences se paient chères.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo