Mining et Bitcoin (BTC), qui profite du ban chinois ?

mer 07 Juil 2021 ▪ 11h24 ▪ 3 min de lecture - par Clément Cauffet

Vous n’êtes pas sans le savoir, la Chine a torpillé l’écosystème crypto à plusieurs reprises ces derniers mois. Dernière cartouche en date, la fermeture des fermes de mining ! Cette nouvelle a provoqué un sentiment de peur, mais certains voient cet acte comme bénéfique pour le reste du monde.

Déplacer les fermes, mais où ?

La régulation en Chine continue de serrer la vis en forçant ses mineurs à débrancher. De grands groupes d’investissements comme IBC Group ont même annoncé arrêter leurs activités de mining en Chine tellement le climat n’y est plus favorable. Un comble il est vrai, c’est l’une des premières fois dans l’histoire de l’industrie qu’il devient plus intéressant de délocaliser hors de Chine !

IBC Group a prévu de déplacer ses activités de la Chine vers des pays plus tempérés au regard des cryptomonnaies. Parmi eux, on peut compter les Emirats Arabes Unis, le Canada, Le Kazakhstan, l’Islande (qui présente des prédispositions thermiques indéniables) et différents pays d’Amérique du Sud. Les Etats Unis sont également une destinations prisées des autres entreprises de mining actuellement positionnées en Chine.

Après avoir déplacé leur siège social à Toronto, Canada, IBC Group compte faire du pays une nouvelle place forte du mining mondial. Son président, Khurram Shroff s’est exprimé à ce sujet : 

“ Un transfert des opérations de mining en dehors de la Chine sera une énorme opportunité pour le Canada. la bourse de Toronto a récemment inscrit le premier ETF Bitcoin au monde, de sorte que la nation est déjà en avance sur le sujet, en terme d’intégration des cryptomonnaies”

La décentralisation VRAIMENT décentralisée

Pour rebondir sur les déclarations du président d’IBC Group, je dirais que ce ban de la Chine est bénéfique pour la pérennité de la blockchain mère. Dans un premier temps, la délocalisation des mineurs va permettre au marché de respirer un peu suite au réajustement du hash-rate. Ensuite, il y avait une certaine incohérence entre la raison d’être du Bitcoin et sa “survie”. En effet, le Bitcoin se propose comme alternative aux monnaies fiduciaires, en permettant à chacun de devenir sa propre banque (à voir ce qu’il est en train de se passer au Salvador). Ces valeurs prônées par la crypto leader sont les fondements de la décentralisation.


Pensez-vous vraiment que ce modèle peut être viable quand un état détient plus de 66% de la puissance de hashrate ? De mon point de vue, cette nouvelle va répartir les mineurs dans plusieurs pays, avec des législations différentes, pour éviter les futures mauvaises surprises !

A
A
Clément Cauffet

Passionné d’innovation et de projets disruptifs, les technologies Blockchain ont rapidement attiré mon attention ! Je prends plaisir à évoluer dans cet écosystème bouillonnant et à en découvrir toutes ses facettes ! Pourquoi ne pas partager cela avec vous ?

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 65 738,69 $ 2.33%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 082,46 $ 5.27%
DEFI (DEFIPERP) 12 431,80 $ 5.84%
MARKETS (ACWI) 104,88 $ 0.3%
GOLD (XAUUSD) 1 781,62 $ 0.69%
TECH (NDX) 15 388,72 $ -0.14%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.15%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842590 £ -0.04%
CRUDEOIL (USOIL) 83,47 $ 0.53%
IMM. US (REIT) 2 716,15 $ 1.56%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.