JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Production de Bitcoin : une chute plus brutale que prévue

La transition est généralement la période la plus difficile : il faudra un certain temps pour que les mineurs de Bitcoin (BTC) retrouvent leur rythme d’avant le halving du 11 mai 2020. La chute du nombre de blocs produits périodiquement semble inévitable, la solution devrait provenir de Bitcoin lui-même, programmé pour s’ajuster automatiquement afin d’assurer continuellement la sécurité et la performance générale du réseau.

Ça débloque pour les mineurs

Le 18 mai 2020, l’analyste digitalik.net révèle dans un tweet, des données indiquant une chute du nombre de blocs créés le 17 mai 2020 : ce nombre s’élevait seulement à 95.

Quelques jours auparavant, juste après le halving, le nombre de blocs créés quotidiennement fluctuait entre 100 à 120 blocs par jours.

Durant les 10 dernières années, le réseau n’a compté que 8 jours durant lesquels ce nombre était inférieur à 100, le troisième trimestre 2017 étant la période ayant enregistré le plus de jours les moins productifs pour les mineurs.

Les ravages du halving

Dans une interview accordée à Cointelegraph, digitalik.net indique que cette diminution de la vitesse de production des blocks, est due au halving et à la réduction du taux de hachage.

La plupart des mineurs n’enregistre plus suffisamment de profit en cette période post- halving, leur niveau de dépenses étant resté le même alors que leur revenu a été réduit de moité.

La vitesse de production de blocs dépend de 2 facteurs : le taux de hachage et la difficulté du minage. Cette difficulté s’ajuste automatiquement tous les 2016 blocs minés, pour ramener le temps de minage à une moyenne de 10 minutes environ.

Digitalik.net reste sceptique quant à un retour à la normale de la vitesse de minage, même après le prochain ajustement de blocs, cet ajustement se basant sur la difficulté moyenne du minage durant les 2016 blocks précédents, une période incluant donc actuellement la période pré-halving.

Et tant que le prix du Bitcoin n’aura pas franchi la barre des 10 000 dollars –  le seuil des 12 000 USD pour être plus précis – le minage reste peu rentable et, les mineurs n’ont donc aucun intérêt à lancer leurs bêtes de calcul et à augmenter le taux de hachage.

Alors que la vitesse de minage a chuté durant ces derniers jours, les frais de transaction sur le réseau a explosé de près de 800% durant le mois de mai 2020.

L’industrie du minage fonctionne donc au ralenti, de même que la progression du cours du Bitcoin durant ces derniers jours. Ça finira bien par se débloquer mais dans l’intervalle, le réseau pourrait enregistrer de nouveaux chiffres records en termes de drop du hashrate ou du nombre de blocs produits. De tristes records par lesquels il va falloir passer avant d’atteindre de nouveaux ATH.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo