JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC) et crypto, les 5 raisons du carnage

Les 500 milliards $ perdus lors du dernier effondrement du marché cryptographique suscitent plusieurs interrogations au sein de l’industrie. Tous les observateurs s’accordent ainsi à reconnaitre que ce krach aurait été causé par un enchainement de plusieurs facteurs. Bien qu’il soit difficile de tous les énumérer, nous vous proposons ici cinq raisons qui expliquent la récente saignée du marché.

Nuclear radiation symbol painted on black textured paper with watercolor

Les frasques d’Elon Musk

Difficile de ne pas évoquer le nom du PDG de Tesla dont les derniers agissements ont semé la panique sur les marchés. Habitué à faire grimper le prix du bitcoin et du Dogecoin par ses tweets et différentes sorties dans les médias, M. Musk a pris cette fois l’industrie à contre-pied. Il a ainsi fait savoir la semaine dernière que son entreprise allait se débarrasser de sa réserve de 1,5 milliard de dollars en bitcoin. Cette décision marque aussi la fin de l’utilisation de l’actif pour payer les voitures de la marque. Il s’en est alors suivi des liquidations qui ont contribué à déclencher la volatilité générale du marché.

La dramatisation des informations provenant de la Chine

La veille de l’effondrement du marché cryptographique, Reuters publiait une nouvelle suggérant que la Chine interdisait désormais l’utilisation des cryptomonnaies. Pas besoin de faire un dessin, ce deuxième coup de canon a fini d’alerter les investisseurs qui se sont empressés de vendre leurs positions. S’ils ont surement été influencés par la récupération que les médias sociaux et le reste de la presse ont faite de l’information de Reuters, ces derniers ont toutefois dramatisé les faits. En réalité, la Banque Centrale de Chine soutenue par des sociétés de paiement n’a fait que réaffirmer les règles en place depuis 2017 qui limitent les transactions crypto.

La liquidation des positions à effet de levier dans un marché déjà stressé

À l’instar des particuliers, plusieurs entreprises ont fait le pari d’investir dans le bitcoin en utilisant l’effet de levier, autrement dit de l’argent emprunté auprès des bourses. Si les actions de l’entreprise suffisent généralement comme garantie, la donne change lorsque le prix de l’actif chute. En l’absence de garanties supplémentaires, les bourses liquident les actions à leur disposition pour couvrir leur exposition due à l’effet de levier. Plus de 8 milliards $ ont ainsi été liquidés par ces dernières qui ont donc augmenté la pression sur un marché déjà stressé par l’afflux des ordres de vente évoqué plus haut.

L’imbroglio autour des réserves du stablecoin de Tether

Stablecoin rattaché au dollar américain, Tether est l’actif le plus utilisé par les traders naviguant entre plusieurs cryptomonnaies. La société derrière l’actif éprouve cependant toutes les difficultés à prouver que sa réserve en dollar est solide. Sa publication de la semaine écoulée montre que la majeure partie de ses réserves était constituées de papiers commerciaux et de prêts divers. Son refus de se soumettre à un audit standard a fini par amplifier les doutes de ses nombreux détracteurs. L’effondrement du marché coïncidant avec la date limite fixée à Tether pour soumettre ses documents financiers, plusieurs observateurs se sont empressés de faire un lien entre les deux évènements.

Vendre ses cryptos pour payer ses impôts

Pour la plupart des Américains, le 17 mai était le dernier jour de déclaration d’impôts ce qui implique un passage à la caisse. De nombreux investisseurs particuliers ayant réalisé d’importants bénéfices avec leur portefeuille cryptographique, certains suggèrent qu’ils ont pu s’en servir pour financer cette obligation. Cela reste en effet une raison plausible pour expliquer les liquidations observées de toute part sur le marché cryptographique.

Une fois réunis, tous ces facteurs permettent de fournir une explication à l’origine de la tempête qui a entrainé plus de 500 milliards $ de perte. Il ne pouvait en être autrement quand on sait que les cinq premières cryptomonnaies concentrent à elles seules 75% de la capitalisation du marché.  

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo