Se connecter S'abonner

BlackRock s’intéresse aux Futures, Bitcoin (BTC) chute, forcément…

BlackRock refait les choux gras de la presse crypto après avoir rempli un formulaire auprès de la SEC (securities and exchange commission) suggérant fortement que le plus grand fonds d’investissement du monde s’intéresse aux produits dérivés Futures adossés au Bitcoin.

Qui est BlackRock ?

Le fonds gère directement environ 8000 milliards de dollars. Mais son intelligence artificielle, la fameuse boîte noire Aladdin, influence les investissements de plus de 21 000 $. Pour vous donner un ordre d’idée, cela représente 10 % du marché financier mondial (bourse + dette).

Nous écrivons dans un précédent article :

« BlackRock est tellement spécial que la Banque centrale européenne lui a confié la mission de réaliser les « stress test » du secteur bancaire européen. Vous avez bien entendu, la BCE laisse un fonds d’investissement étranger vérifier l’état de santé de toutes les banques de la zone euro… […] Le CEO de BlackRock, Lary Fink, conseille même à la BCE de faire marcher la planche à billets pour acheter directement les actions cotées en bourse pour relancer l’économie européenne. Ben voyons. »

Cointribune, Le géant des Fonds d’Investissements Fidelity lance un Fonds Bitcoin (BTC), 06 Septembre 2020

Pour le dire autrement, BlackRock profite à plein de la planche à billets des banques centrales et de l’inflation boursière qui en découle. Sa richesse repose sur le fait qu’il n’y ait aucune échappatoire pour l’épargne qui n’a d’autre choix que de subir l’inflation ou bien de s’investir dans les ponzis de la bourse et de la dette.

Or il existe un trou béant dans cette belle mécanique : le Bitcoin. Ce dernier, avec ses 200 % de hausse annuelle (en moyenne), est devenu le placement par excellence pour ceux qui savent bien que les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, surtout avec une production de pétrole en déclin…

Le Bitcoin est une menace au système d’enrichissement phénoménal d’une caste de milliardaires choyée par des banques centrales complices. Il est une menace pour BlackRock.

Des Futures, pour quoi faire ?

Rendez-vous sur cet article pour comprendre ce que sont des « Futures ». Warren Buffet les appelle des « armes financières de destruction massive ».

Voici ce que nous y écrivions :

« Si les Futures affichent un prix du Bitcoin inférieur au prix Spot lorsque les investisseurs anticipent une baisse sur le long terme, et vice versa.

À mesure que la date d’expiration d’un contrat Future approche, son prix aura tendance à s’approcher du prix spot par effet d’arbitrage, jusqu’à avoir le même prix le jour de l’expiration du contrat.

Mais quel prix attire l’autre ?? Est-ce le prix des Futures qui attire le prix spot, ou l’inverse ? Tout dépend de la taille du marché…

Les volumes traités sur les marchés de dérivés sont devenus gigantesques, beaucoup plus grands que les véritables volumes commerciaux. Ainsi, ceux qui font les prix sur les marchés des Futures ont plus d’influence que ceux qui évoluent sur le marché Spot.

Si les opérateurs évoluant sur le marché des Futures sont constamment pessimistes et proposent de gros volumes de contrats Futures avec un prix au-dessous du prix Spot, alors ce dernier aura tendance à baisser par arbitrage. »

Cointribune, Le Marché des Futures Adossés au Bitcoin (BTC) doit Fermer !, 07 Novembre 2020

Souviens-toi en 2017

Cette année, le Bitcoin s’était écrasé juste après le lancement par le CME des Futures adossés au Bitcoin. Ce lancement fut un signal de ralliement de la caste financière pour shorter la cryptomonnaie, comme à chaque fois que des futures sont lancés. C’est étrangement ce qui arrivé à l’uranium ou encore à l’argent (métal)…

Uranium futures
Prix de l’Uranium / source : supercrypto
Ligne rouge : date du lancement des Futures
Bitcoin futures cme
Prix du Bitcoin / source : supercrypto
Ligne rouge : date du lancement des Futures

Mais comme corrélation ne signifie pas forcément causalité, citons quelques poids lourds du monde financier. Le patron du CME avait déclaré peu avant de lancer les Futures adossés au Bitcoin :

« Nous allons dompter le Bitcoin »

Leo Melamed / source coindesk


Leo Melamed, patron du CME, n’a jamais caché son hostilité vis-à-vis du Bitcoin… Mais il y a encore plus parlant puisque Christopher Giancarlo, l’ancien chef de la CFTC (Commodity Futures Trading Commission), avait déclaré en 2019 :


L’une des histoires non racontées de ces dernières années est que la CFTC, le Trésor US, la SEC et le directeur [du Conseil économique national] de l’époque, Gary Cohn, prévoyaient que le lancement des contrats à terme sur le bitcoin aurait pour effet de faire éclater la bulle du bitcoin. Et cela a fonctionné.

Christopher Giancarlo / source coindesk

Pour le dire autrement, il ne faut pas se réjouir de l’arrivée de BlackRock sur le marché des Futures…

Manipulation de marché…

Voici ce que nous écrivons précédemment pour bien cerner l’arnaque du marché des Futures :

« Expliquons les choses autrement en faisant un parallèle avec les actions de bourse. Le nombre d’actions est limité. Lorsque vous achetez une action Total, il faut nécessairement qu’il y ait quelqu’un qui accepte de la vendre.

Ce n’est pas la même chose sur le marché des Futures. Prenez le marché des Futures adossés à l’or, le COMEX. Si un investisseur achète un Future adossé à l’or, il n’achète pas un Future réellement adossé à de l’or physique. En théorie oui mais le fait est que ceux qui vendent des contrats Future (qui s’engagent à livrer un montant d’or à tel prix à l’expiration) ne possèdent pas vraiment l’or… Tous ces Futures sont adossés à des réserves ridicules d’or. Il est déjà arrivé que l’ensemble des Futures sur le marché représentent plus de 500 fois l’or détenu dans les coffres du COMEX…

Les banques d’investissement comme JP Morgan, récemment condamnée pour avoir manipulé le marché de l’or pendant 10 ans.., peuvent imprimer autant de nouveaux Futures que vous en voudrez. Et cela sans avoir à réellement détenir l’or correspondant. Les banques savent que personne ne demandera réellement à se faire livrer de l’or physique car cela engendre des coûts très élevés. »

Cointribune, Le Marché des Futures Adossés au Bitcoin (BTC) doit Fermer !, 07 Novembre 2020

Pour résumer : sachant que personne ne voudra véritablement re livré en or, les banquiers n’hésitent pas à vendre de l’or (papier) en masse pour maintenir les prix bas. Cela est bien dommage car la relique barbare est censée être un métal RARE, tout comme le Bitcoin. Qu’est-ce donc que ce marché où ce sont des bouts de papier en quantité virtuellement illimitée qui sont échangés. C’est une arnaque, il n’y a pas d’autre mot.

Oui mais cela ne coûte quasiment rien de transférer du Bitcoin, non ?

Précisément !

Le Bitcoin, contrairement à l’or ou l’uranium, n’a pas le défaut de coûter cher à déplacer et stocker. Vous pouvez transférer l’équivalent de 1000 milliards $ en BTC pour trois fois rien. Ceci est bien entendu un frein de taille à la manipulation du Bitcoin via le marché des Futures.

Mais qu’à cela ne tienne puisque le CME a inventé les Futures adossés au Bitcoin sans livrer des Bitcoins…!!! Oui, vous avez bien entendu, le CME, le plus grand marché de Futures du monde, a lancé des Futures qui ne permettent pas d’obtenir le sous-jacent (bitcoin) une fois que le contrat arrive à échéance ! Vaste plaisanterie…..

Peu de Futures adossés au Bitcoin livrent réellement le Bitcoin. Les plus connus étant ceux de Bakkt mais ils ne représentent qu’une infime partie du marché. Il ne faut donc pas se réjouir de voir l’éminence noire BlackRock entrer dans la partie, surtout quand on sait que les volumes sur les marchés des futures font déjà jeu égal avec les volumes du marché spot.

Les Futures qui ne livrent pas de Bitcoins sont un scandale. Ils ne devraient pas exister ! Comment le gendarme financier américain peut cautionner une telle arnaque ?

Enfin, il n’aura échappé à personne que le bitcoin recule depuis l’annonce de l’entrée de BlackRock sur le marché des futures. Notre main à couper que le fonds n’ira pas sur Bakkt...

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo