Se connecter S'abonner

Coinbase aurait fait appel à Goldman Sachs pour diriger son introduction en bourse

La balle est maintenant dans le camp de la SEC. Cette dernière doit se prononcer sur l’introduction en Bourse de Coinbase. Goldman Sachs serait aux commandes pour diriger cette IPO. Les acteurs de l’industrie crypto s’enflamment et fondent beaucoup d’espoir sur la réussite de cette dernière.

Goldman Sachs dirige Coinbase

Le 17 décembre 2020, Coinbase dépose un formulaire S-1 auprès de la SEC pour une introduction en Bourse.

En attendant l’aval de la SEC, des rumeurs indiquent que Coinbase aurait choisi Goldman Sachs pour diriger cette IPO.

La chroniqueuse de Business Insider, Meghan Morris, aurait obtenu une confirmation provenant de 2 sources. L’exchange basé à San Francisco n’a toujours pas confirmé ce choix.

Une analyse effectuée par Messari indique que cette IPO pourrait conduire la société à être évaluée à 28 milliards de dollars, contre 8 milliards de dollars en 2018.

Coinbase avait récemment procédé à des changements au niveau de son conseil d’administration qui comprend désormais l’ancien directeur financier de Cisco, Kelly Krammer, un ancien responsable de Google, Gokul Rajaram, et l’investisseur en capital-risque, Marc Andreessen.

Les milles et un espoirs autour d’une IPO

De nombreux acteurs de l’industrie crypto se sont réjouis à l’annonce de cette IPO. Le CEO de Digital Currency Group, Barry Silbert, avait émis un tweet pour indiquer que cette IPO pouvait augmenter considérablement le prix d’acquisition d’un grand nombre de sociétés cryptos.

De son côté, le CEO de FTX, Sam Bankman-Fried, a indiqué que sa plateforme prévoit de lancer des produits dérivés sur cette IPO, si Coinbase obtient l’approbation de la SEC. Dans le cas contraire, le lancement de ces produits dérivés n’aura pas lieu.

FTX avait déjà créé un marché de produits dérivés pré-IPO pour Airbnb et des produits dérivés pour les élections présidentielles américaines.

Tous les crypto-exchanges seront-ils voués à suivre le modèle des acteurs des marchés financiers traditionnels ? Conformité aux normes AML, procédures KYC, IPO pour mieux réguler la valeur des tokens de gouvernance, etc. : la liste est longue et les moteurs de la nouvelle finance devront peut-être effectuer une marche arrière pour un « reculer pour mieux sauter ». Goldman Sachs dirige-t-il réellement l’IPO de Coinbase ? La question cruciale est surtout de savoir si la SEC va donner son feu vert pour l’entrée de ce dernier sur les marchés boursiers. La finance traditionnelle au service de la nouvelle : un gros chandelier vert en vue pour Bitcoin (BTC) et les altcoins listés sur l’exchange ?

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo