A
A

Coinbase doit suspendre son trading de marge suite à une demande de la CFTC, régulateur américain

mer 25 Nov 2020 ▪ 8h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Le trading sur marge chez Coinbase, c’est fini (ou presque) ! L’exchange est contraint d’arrêter de proposer des opérations de trading sur marge à ses clients, pour éviter de s’attirer les foudres de la CFTC.

Rideau sur le trading sur marge chez Coinbase

Le 24 novembre 2020, Coinbase annonce qu’il empêchera les clients de placer des opérations de trading sur marge le 25 novembre 2020 à partir de 22 heures UTC, suite à une récente réglementation de la CFTC. La plateforme prévoit également d’annuler tout ordre à cours limité.

Coinbase arrêtera le trading sur marge au mois de décembre 2020, lorsque toutes les opérations en cours auront expiré.

L’exchange a notamment évoqué son incapacité à se conformer aux orientations du mois de mars de 2020 de la CFTC, concernant la « livraison effective » des actifs numériques.

Le trading sur marge est un emprunt pour les clients et non une acquisition définitive ; en d’autres termes, la livraison d’une cryptomonnaie à un acheteur via une telle opération n’a pas lieu, le client n’ayant pas légalement pris le contrôle de la crypto.

Or les règles de la CFTC disposent que ni Coinbase, ni aucune entité qui lui est affiliée, ne peuvent avoir un contrôle sur une cryptomonnaie acquise via un trading sur marge.

Coinbase avait déjà contesté cette disposition auparavant dans une lettre adressée à la CFTC ; l’exchange y revendiquait le droit pour ses affiliés de détenir des cryptomonnaies.

Pour pouvoir continuer de proposer à ses clients des produits à effets de levier ou des opérations de trading sur marge dans le contexte juridique actuel, Coinbase devrait s’inscrire auprès de la CFTC en tant que bourse de matières premières.

BitMEX n’est pas un exemple à suivre

Les clients de Coinbase devront dorénavant s’orienter vers d’autres exchanges comme Kraken – basé également aux Etats-Unis et qui devrait donc se pencher sur cette question de la « livraison effective » des actifs numériques ou Binance, pour du trading sur marge.

Coinbase ne veut pas prendre des risques juridiques pour éviter de se trouver sous les feux juridiques du régulateur américain.

La CFTC avait annoncé dans un communiqué du 1er octobre 2020, que la commission a déposé une plainte au civil contre BitMEX pour défaut d’enregistrement et absence de procédures KYC et de dispositifs anti-AML.

Un possible comeback dans les opérations de trading sur marge pour Coinbase ? Les nouvelles orientations de la CFTC feront probablement des victimes auprès des exchanges peu enclins à coopérer avec les autorités US et à se conformer aux réglementations en vigueur. Coinbase lui, « adore » travailler avec l’Internal revenue service, la DEA.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !