Se connecter S'abonner

Concurrence des CBDC, prise de valeur…Greenspan annonce ses perspectives pour Ripple et XRP pour 2020

Mati Greenspan, gestionnaire de portefeuille et influenceur crypto, voit plus large ses perspectives concernant Ripple et XRP. Il a récemment déclaré qu’il pensait que les ventes mensuelles de Ripple avaient nui au prix du crypto-actif en 2019. Cependant, il se déclare optimiste sur les chances pour Ripple de faire la différence dans les temps qui viennent.

XRP peut affirmer sa position de troisième cryptomonnaie du monde

Dans cette dernière adresse aux investisseurs, Greenspan dit qu’il pense que l’ODL (On Demand Liquidity anciennement xRapid) de Ripple, qui est conçu pour donner aux entreprises un moyen d’utiliser le XRP pour les paiements transfrontaliers, pourrait avoir un impact énorme sur le prix du XRP s’il est largement adopté.

Mati Greespan
Mati Greenspan

Bien qu’il pense que Ripple a une « vraie chance » de réussir, il avertit que les chances de succès d’ODL restent tout de même encore en ballottage défavorable pour ce qui n’est plus tout à fait une startup. Il s’est exprimé dans ces termes :

« On peut en effet voir le XRP gagner en traction et son avantage en tant que le premier moteur dans cet espace est indéniable. Cependant, il semble plus probable qu’un token créé par les banques pour les banques reçoive plus d’assentiment de la part des grandes institutions financières. Comme je le vois, investir dans XRP est comme viser la lune. Il y a fortes chances que Ripple atteigne son objectif de devenir l’épine dorsale de ce système. Si cela arrive, alors il y a de fortes chances que XRP augmente en valeur. ».

Greenspan poursuit dans ces termes :

« Cependant, il y a encore plus d’obstacle sur son chemin. Comme la possibilité que les CBDC deviennent suffisamment répandues et efficaces pour ne plus nécessiter d’intermédiaire. C’est pourquoi nous devons toujours être prudents lorsque nous traitons des actifs à haut risque. »

Ripple confirme néanmoins le bien qu’on pense de lui depuis des mois

Le géant des paiements et partenaire de Ripple, MoneyGram, reste l’utilisateur de premier plan d’ODL. Son PDG, Alexander Holmes, affirme que 10% du volume de la société entre les USA et le Mexique utilise l’ODL de Ripple et MoneyGram étend son utilisation de la solution de paiement à de nouveau secteurs.

Ripple fait d’ailleurs déjà l’objet d’un partenariat très fructueux avec la bourse mexicaine Bitso pour le transfert des fonds entre ces deux pays. Les envois de fonds des USA vers l’Amérique latine et les Caraïbes atteignent jusqu’à 35 milliards de dollars chaque année. Le Mexique étant le pays qui reçoit le plus de fonds.

Western Union, le plus grand prestataire de services de paiement dans le monde, n’est pas en reste. L’entreprise américaine teste déjà depuis plusieurs mois la solution technologique proposée par Ripple pour les transferts de fonds. Pendant ce temps Ripple est déjà également utilisé pour faciliter les transferts de fonds entre le Japon et le Vietnam, preuve que la technologie séduit chaque jour un peu plus.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Ayant évoluer dans l’univers du jeu video pendant près de 5 ans, je suis un vrai Geek et c’est tout naturellement que je me suis tourné vers le monde des cryptos.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo