JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Diabolo.io, le Trading Social de Bitcoin (BTC) et de cryptomonnaies 2.0 !

Nouvel épisode aujourd’hui d’Adopte Un Projet Crypto ! Et à cette occasion, nous allons plonger dans un projet français (Cocorico !) qui veut révolutionner le trading et la confiance qui existe dans ce milieu… Le trading, l’art de manier les achats et les reventes d’actifs de manière à en tirer un bénéfice économique. Cet exercice qui se démocratise de plus en plus ces dernières années de par l’accessibilité et l’émergence des services de trading en ligne font miroiter fortune à beaucoup d’entre nous. Cependant, gros gains sont toujours associés à gros risques, et ceux du trading sont nombreux : la formation est difficile, les stratégies parfois très chronophages et les actions d’achats et de reventes bien trop souvent addictives. Mais aujourd’hui, au sein de l’univers crypto, en plein dans le courant de la DeFi, émerge un nouveau service prometteur, Diabolo.io qui pourrait bien bouleverser les standards du trading de Bitcoin et de cryptomonnaies !

Diabolo.io et l’approche nouvelle du trading

Diabolo.io est un service de trading que l’on peut considérer comme un véritable outil de différenciation. A l’image d’eToro, Diabolo.io exploite le concept de trading social via son service principal de copytrading.

Cette solution de copytrading consiste tout simplement à mimer les ordres d’achats et de reventes d’un trader professionnel et expérimenté afin d’obtenir des rendements similaires aux siens. Il faut bien noter que Diabolo.io n’est pas une plateforme de trading, mais bien un outil qui fonctionne en synergie avec des plateformes telles que Binance ou kucoin.

Il est en effet nécessaire de synchroniser son compte exchange avec la plateforme et d’autoriser celle-ci à déplacer vos fonds de manière similaire et simultanée aux traders professionnels. Mais attention, ici, il n’y a pas de raisons de paniquer. En effet, Bitcoin et autres cryptomonnaies ne quittent jamais le wallet de votre exchange et les traders de Diabolo.io tout autant que les équipes n’auront jamais accès à vos fonds. De plus, la solution de copytrading de Diabolo.io est parfaitement automatisée et monitorée.

Le DCASH, token de Diabolo.io

Pour fonctionner, la plateforme déploie son propre token ERC-20, standard désormais incontournable du réseau Ethereum, le DCASH.

Le DCASH permet en outre d’accéder aux différentes solutions proposées par Diabolo.io : il s’agit de fait d’un utility token ou token utilitaire en français. Nous reviendrons plus en détails sur le DCASH et ses caractéristiques les plus intéressantes un peu plus bas dans l’article.

Par ailleurs, Diabolo.io propose également de générer des revenus passifs qui tomberont sous forme de rewards tous les mois. En effet, Diabolo.io met en place un fond de gestion qui se caractérise en une solution d’investissement passive. En fonction des tokens DCASH détenus et des performances globales du top 3 des meilleurs traders de Diabolo.io, les détenteurs de DCASH sont automatiquement crédités d’un montant supplémentaire de DCASH. Ces revenus sont ainsi 100% passif, et en bonus, si vous utilisez vos DCASH dans d’autres services de Diabolo.io tel que le copytrading, ceux-ci sont malgré tout comptabilisés dans le calcul des dividendes. 

Diabolo.io et la tokenisation au service du trading

Enfin, prochainement, Diabolo.io tend à développer une ultime solution de trading 2.0 : les tokens perfomances. Il s’agit ici de tokens distincts du DCASH, qui tokeniseront les performances d’un trader désigné. Ainsi, si ce trader réalise une performance de 5% alors la valeur du token performance associée subira la même variation. Avec cette solution, il n’est dès-lors même plus nécessaire de disposer d’un compte au sein d’un exchange. Les plus-values générées par ces variations de valeurs sont reversées à l’utilisateur sous forme de DCASH qu’il peut ainsi par la suite convertir en euros ou laissez sur la plateforme afin de continuer à disposer du service de fonds de gestions de Diabolo.io.

Mais du coup, pour les traders, quelles sont les solutions ? 

Effectivement, ces traders ont bel et bien un véritable intérêt à utiliser Diabolo.io. Ils génèrent des compléments de revenus par le biais des services de copytrading auxquels ils soumettent une commission sur les gains des utilisateurs au même titre que le permettront par la suite les tokens performances. 

Comment sont sélectionnés les traders de Diabolo.io ? 

La sélection se base sur la performance des traders. Diabolo.io met aujourd’hui en place des challenges (qui de plus rémunèrent les gagnants) afin de repérer les talents du trading, mais propose également de trader via un compte démo pour que la plateforme puisse en analyser les statistiques. Enfin, il est possible de fournir aux équipes de Diabolo.io un journal de trade qui fera l’objet d’une analyse approfondie et dont la finalité statuera sur l’éligibilité au copytrading du trader postulant.

Je sais, c’est beaucoup d’informations mais le projet est ambitieux. Pour éclaircir certains points, qui de mieux placé que le CEO du projet ? L’équipe de TheCoinTribune ainsi que moi-même remercions chaleureusement Julien ONNEN, entrepreneur depuis 2004, et CEO de Diabolo.io qui a accepté de dégager de son temps afin d’approfondir avec nous certains points épineux du projet et en soulever certains enjeux. 

Comment définirais-tu le DCASH ?

Le DCASH est l’utility token fondamental de copytrading de Diabolo. Bien que la plateforme soit actuellement disponible, le DCASH ne l’est pas encore et est actuellement remplacé par des crédits.

La finalité du DCASH est de décentraliser l’activité afin de rompre la dépendance aux institutions bancaires. Pour Diabolo.io, le DCASH symbolise l’entrée dans la phase 2.0 du copytrading comme l’on imagine, où l’on ne se situe désormais plus dans une logique de simple link account via API mais véritablement synthétiser des performances. Par la suite, nous visons une élévation de la valeur du DCASH et qu’il devienne un véritable actif spéculatif.

En effet, le DCASH se veut rare. Ainsi, Diabolo.io rachète 20% du chiffre d’affaires en DCASH afin de les détruire jusqu’à atteindre 50% de la total supply de DCASH. Par ailleurs, le DCASH se veut sécurisé et fiable car il est backé sur un fond de réserve, le Diabolo FUND CARE, où Diabolo.io place mensuellement 2% de son chiffre d’affaire. 

Comment Diabolo.io se distingue de la concurrence ?

Diabolo.io récompense et travaille à la performance. Le débit de DCASH repose sur un calcul impliquant plusieurs variables clairement identifiables. À l’issu de l’analyse, on a une performance nette et transparente qui sert de base fiable pour débiter le DCASH. La concurrence repose souvent sur des paiements mensuels. On est particulièrement éloigné de ce modèle qui est déconnecté du résultat et de la performance. Par ailleurs, il n’y a aucun frais pour le copytrading : ni d’entrée, ni de gestion, ni de sortie.

Le modèle de rémunération de Diabolo
issu du whitepaper de diabolo.io

Vous débutez actuellement votre campagne de financement. Vous êtes en pre-sale mais vous avez déjà dépassé les 100K d’investissement avant même le début de l’ICO. Quels sont vos objectifs de financement et quelle valeur donneriez-vous à terme au DCASH ?

NDLR : Le 04/10 le projet a terminé la pre-sale avec 150 holders et 200.000$ levés. Le soft cap est donc déjà atteint.

Nous visons un soft cap de 200.000$ ce qui à priori devrait être largement atteint. Nous avons également fixé un hard cap de 2.000.000$. Au-delà de ce montant, toutes les sommes perçus iront en complément bonus pour renforcer le fond de gestion. En ce qui concerne la valeur du DCASH, lors de l’ICO qui se déroulera très prochainement, le token sera émis pour 0,15$ et dans quelques années, nous l’imaginons facilement atteindre une valeur entre 1 et 10$.

Pourrais-tu développer les enjeux juridiques et sociaux de Diabolo.io ?

Diabolo.io est juridiquement encadré par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Nous œuvrons pour l’agrément de Prestataire d’actifs numériques (PSAN). Nous nourrissons véritablement une volonté de transparence avec le projet Diabolo.io et il est donc de rigueur pour nous que cette transparence soit tout autant tangible pour les utilisateurs que pour les institutions. Par ailleurs, tant que l’on utilise une monnaie virtuelle telle que le DCASH, Diabolo.io ne se positionne absolument pas en tant que fond de gestion aux yeux de la réglementation actuelle.  De plus, en ce qui concerne les utilisateurs, il y a véritable travail de démocratisation et d’éducation à la blokchain. Pour mimer efficacement et avec transparence les fonds de gestion, les utilisateurs doivent comprendre les enjeux de la décentralisation et comprendre ce que sont nos smart contracts.

Comment se définit votre rapport aux traders ?

C’est un véritable win-win. Je dirais même qu’ils sont plus gagnants que nous. Cependant, nous sommes très regardants face aux profils de traders validés par l’algorithme Diabolo pour le copytrading. Il y a une véritable sélection, et on espère attirer les meilleurs d’entre eux en organisant régulièrement des concours par exemple.

Septembre 2020 oblige, comment Diabolo.io se positionne vis-à-vis de la DeFi dans son ensemble ?

Le projet n’est pas totalement décentralisée car on souhaite dans un premier temps conserver sa gouvernance afin d’assurer la qualité de son développement. Cependant, nous souhaiterions progressivement remplacer nos prises de décisions humaines par des algorithmes. Enfin, en ce qui concerne globalement la DeFi, l’équipe a songé à lister le DCASH sur UniSwap en plus de certains CEX (centralised exchange). »

Une dernière question, quelle est la force de l’équipe derrière Diabolo.io ?

Nous avons la chance d’avoir une équipe très solide. Antoine Legay est un trader connu et reconnu qui apporte beaucoup de visibilité au projet. Samuel, notre développeur, est à plein temps depuis quelques années et est très spécialisé en data analyse et en algorithme de trading. Thomas notre business développeur nous rapporte des partenariats extrêmement intéressants qu’on ne peut malheureusement pas encore dévoiler. De manière globale, toute l’équipe est très performante.

Vous trouverez plus d’informations sur l’équipe de Diabolo.io en cliquant ici.

3 raisons d’adopter Diabolo.io

  • Pour son équipe française au fort potentiel et qui a une réelle expérience dans le monde du trading. Avoir un CEO Trader, c’est s’assurer que le projet se concentra à rendre transparent les données qui comptent réellement dans ce secteur ;
  • Pour son token DCASH qui permet de rendre facile et accessible les notions de gestion du risque et de performance en trading ;
  • Aucun frais fixe. On ne paye qu’à la performance, ce qui permet de rassurer, et d’inciter la plateforme Diabolo.io à trouver les meilleurs traders possibles. Tout le monde est gagnant ensemble, et uniquement ensemble !

Un projet ambitieux et à suivre.

Il est clair que Diabolo.io est un projet qui pourrait potentiellement secouer l’écosystème du trading social de Bitcoin et Cryptomonnaies, et même du trading dans son ensemble. Son évolution future sera intrinsèquement liée à l’évolution des normes du trading, mais également des changements législatifs. Bref, dans tous les cas, nous ne manquerons pas de vous faire part des actualités de ce projet qui vient bouleverser les bots et les mœurs du trading. Pour commencer à découvrir la nouvelle tendance du Trading Social de Diabolo, ne reste plus qu’à vous inscrire sur la plateforme.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Issu du monde médical, je nourris un vrai intérêt pour les blockchains. Je suis convaincu que ces technologies seront un véritable axe de pivotement dans les années à venir. Je suis également un grand enthousiaste de la DeFi.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo