A
A

Dogecoin (DOGE) a augmenté de 500% en 2020

jeu 07 Jan 2021 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Nouvelle année, nouvelles résolutions – qu’on ne tiendra jamais – et bilan de l’année précédente : 2020 fut favorable à Bitcoin (BTC), à l’Ether (ETH) et au gros toutou d’Elon Musk qui a enregistré un gain considérable sur les 12 mois.

Plus de 500% de profit pour le gros toutou

Bitcoin continue son ascension en atteignant de nouveaux ATH. Le BTC se négocie à plus de 35 000 USD au moment de la rédaction de cet article.

Du côté des altcoins, la plupart sont encore bien loin de leur plus haut historique, atteint lors du rallye haussier 3 ans plus tôt, en 2017.  L’Ether est à environ 27% de son ATH par rapport à son prix actuel à 1 120 USD.

Le Dogecoin (DOGE) fait partie des rares altcoins à avoir enregistré d’excellentes performances en 2020 avec une hausse de 294% pour le mois de décembre 2020.

Un investisseur qui aurait acheté des DOGE en début d’année 2020, aurait bénéficié de gains de plus 535% sur la paire DOGE/USD.

Pas la cote sur TikTok mais, une bonne cote sur les marchés

Dogecoin existe depuis 2013 et a été initialement développé par Jackson Palmer et Billy Markus.

L’objectif du DOGE est de permettre tout simplement à ses utilisateurs de s’amuser et d’atteindre un public aussi large que possible.

L’offre en circulation de Dogecoin est largement supérieure à celle de Bitcoin. Elle est actuellement estimée à 127 millions de tokens.

De nombreux analystes pensent que le fondateur de Tesla, Elon Musk, est à l’origine de ce regain d’intérêt pour DOGE. Musk a posté sur son profil qu’il était l’ancien CEO de Dogecoin.

Les adeptes de DOGE ont essayé de faire grimper son prix via TikTok. Bien que cette stratégie fût un échec, cela n’a point empêché le DOGE de connaître une forte croissance en 2020.

Une crypto créée pour le fun : pas étonnant que les institutions gouvernementales aient les cryptomonnaies en horreur ? Seuls les gouvernements ont le droit de jouer au Monopoly lorsqu’ils font tourner la planche à billets à vide. Bitcoin viserait les 100 000 USD d’ici fin 2021. Les altcoins pourraient également passer une bonne année si l’altseason tant attendu se concrétisait. L’Ether bénéficie du lancement de la beacon chain début décembre 2020, de l’explosion du staking sur l’ETH2, et de la sortie éventuelle d’autres fonctionnalités essentielles de la nouvelle version du réseau. Le DOGE pourrait continuer de faire le beau et de séduire de nouveaux cryptophiles

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !