Se connecter S'abonner

En pleine ICO, SaTT collecte 1 million$ en 48h

Après 2 ans de développement et une première expérience contrastée (en plein marché baissier), le projet SaTT, qui propose une solution de publicité inédite basée sur la blockchain fonctionnant déjà avec les plus gros réseaux sociaux tels que facebook, twitter, youtube et Instagram, vient de réaliser une performance exceptionnelle, à savoir vendre pour plus d’un million de dollars de sa cryptomonnaie SaTT…en moins de 48h. Cette performance qui a pris tout le monde par surprise signe-t-elle le retour de l’euphorie autour des ICO et des projets blockchain ?

Cet article sponsorisé a la fierté d’être parrainé par Markchain, l’agence Marketing & Communication française de référence pour tous les projets crypto et blockchain. Les investissements crypto vous exposent à des pertes potentielles. Abordez-les avec prudence

Le come back des ICOs viendra-t-il de France ?

Une ICO (Initial Coin Offering) est une méthode de levée de fonds fonctionnant via l’émission d’actifs numériques échangeables contre des cryptomonnaies durant la phase de démarrage d’un projet.

Ces actifs numériques sont appelés tokens (jetons, en français). C’est pourquoi les ICOs sont également qualifié de « token sales » (vente de jetons dans la langue de Molière).

On s’en souvient, en 2017, les ICOs ont le vent en poupe, à tel point que plus un jour ne se passe sans que de nouvelles itérations de ces levées de fonds d’un genre nouveau ne soit proposées à la curiosité – et n’ayons pas peur de le rappeler – à une sorte de frénésie spéculative à des d’investisseurs y voyant l’opportunité de potentiellement décupler leurs mises en un instant. Tout rapprochement avec l’hystérie actuelle autour de la Finance Décentralisée (DeFi) serait parfaitement opportun.

En 2017, c’est ainsi 4,9 milliards de dollars qui seront collectés par le biais des ICOs avec un peu plus de 850 projets différents et jusqu’à 6,3 milliards de dollars en 2018 avec plus de 1100 projets.

Las, en 2019 le secteur s’essouffle, la hype retombe, la faute à de nombreux projets peu solides, montés à la va-vite, voire purement factices.

En parallèle, les investissements chutent de 95% et retombent aux alentours de $371M de financement seulement. Cette baisse soudaine est majoritairement la résultante des agissements de quelques acteurs malveillants et d’une forme d’amateurisme de la part de nombreux porteurs de projets.

Le bilan est peu reluisant et en plein “crypto-winter”, l’heure est à la gueule de bois. Selon une récente étude, c’est ainsi 80% des ICOs qui mériteraient le qualificatif “d’arnaques”, seuls 8% des opérations ayant finalement abouti au listing sur un marché secondaire correct et très peu ayant même simplement délivré un produit fonctionnel.

Sur ce champs de ruine qui, a fragilisé l’industrie et laissé de nombreux investisseurs sur le carreau, les autorités des marchés financiers, et notamment la SEC, entrent en guerre contre les ICOs qui ne respectent pas les règles du jeu, distribuant d’importantes amendes et pénalités.

Pour autant, et même si les ICOs ne sont pas parvenu à convaincre en 2017, la faute en revient pour l’essentiel aux vautours qui dans un environnement encore immature ont profité de l’inexpérience et du FOMO (la peur de manquer une opportunité) des investisseurs pour détrousser les naïfs.

En effet, les levées de fonds en crypto-actifs avaient déjà en 2017 une absolue pertinence technologique et financière, et deux ans plus tard, ce constat n’a jamais été aussi vrai. En effet, avec le retour du marché haussier des cryptomonnaies, la récente explosion du marché de la Finance Décentralisée, et une réglementation désormais claire et définie nous assistons à l’émergence de la saison 2 des ICOs, voire même à la reemergence d’anciennes ICOs prometteuses qui refont surface après une période d’hibernation.

Parfaite illustration du phénomène, le projet SaTT, fait ainsi partie de cette catégorie de projet résilient qui, plutôt que de baisser les bras lorsque les vents étaient mauvais, a mis à profit ces deux dernières années pour peaufiner son projet, verrouiller son business-model tout en se forgeant une conviction simple : la pertinence de sa proposition de révolution du modèle publicitaire dominant finirait par s’imposer.

Pari en passe d’être remporté : porté par une équipe française, SaTT, vient de lever plus d’1 million de dollars en moins de 48 heures… et les ventes continuent de progresser !

A propos de la solution SaTT, solution blockchain de publicité:

Le projet SaTT, on en a déjà parlé sur TheCoinTribune dans la rubrique “Adopte un projet Crypto“.

La consultation de cet article vous permettra de comprendre en quoi le projet SaTT donne l’opportunité pour tout un chacun de devenir influenceur dans un écosystème vertueux : de manière plus efficiente, plus lisible et plus économique pour les annonceurs, et plus juste et plus rémunératrice pour une nouvelle catégorie d’influenceurs en plein essor, en recherche de nouveaux modèles décentralisés et faisant l’économie des intermédiaires traditionnels.

Ainsi, la solution SaTT, assortie du token du même nom, permet de rémunérer les comptes de réseaux sociaux des influenceurs grâce à un smart-contract selon les performances de leurs publications ( vues, likes, commentaires, partages…). La blockchain permet d’automatiser en temps réel le processus, en toute transparence.

La solution est accompagnée d’un portefeuille crypto facile à utiliser afin que même les plus profanes dans les technologies blockchain puissent utiliser le SaTT facilement.

SaTT to the Moon : 1 million de dollars levé en 48h

Découvrir SaTT, c’est faire un constat cruel et universel : le meilleur des projets poussé par la plus pugnace des équipes et fort de la plus brillante des idées ne peut rien s’il débarque au plus mauvais des moments possibles.

SaTT a donc lancé sa première ICO en 2018 en plein bear market, une période douloureuse on l’a vu, pour tous les amoureux du bitcoin et de la blockchain. Cela n’empêchera pas le projet de rester pendant plus de 6 mois Top 1 sur plus de 5000 projets, sur le site de classement des ICOs “ICOBench”, site qui regroupe l’analyse de différents experts du secteur de la blockchain et des ICOs.

Depuis lors, l’équipe de SaTT n’a pas lâché d’un pouce. Les souscriptions sont demeurées ouvertes, permettant aux investisseurs de continuer à disposer de l’opportunité de “rentrer” dans le projet, ce dernier continuant sa progression et démontrant par là même la solidité de ses fondations.

Et c’est dans ce contexte que SaTT a levé ces derniers jours 1 million de dollars ! Et encore, on parle là d’un montant établi il y a déjà 24h, soit une éternité dans le monde tumultueux de la crypto… Il se murmure ainsi que ce montant aurait déjà été plus que dépassé, démonstration d’un engouement sans précédent pour le token SaTT à moins de 3 semaines de son listing sur les plateformes.

« Nous sommes fiers du soutien de notre communauté, qui, malgré les difficultés du marché, a vu dans l’équipe le potentiel de réaliser la première solution de cryptomonnaie pour la publicité fonctionnelle. »

Gauthier Bros, CEO d’Atayen

Je veux en être !

Si l’envie vous prend de participer à la vente de tokens SaTT, il est encore temps, meme si succès aidant, le nombre de tokens restant tend à se réduire comme peau de chagrin.

Une inscription sur la plateforme officielle vous permettra d’accéder à la vente. L’énorme bouton “Buy Token” ne devrait pas résister à votre sagacité trop longtemps. Une fois inscrit, vous disposerez de plusieurs options pour participer à l’opération, soit à partir de monnaie fiat (après un virement) ou directement en Bitcoin et Ethereum.

A noter que vous disposez encore au moment de la rédaction d’un bonus de 20% sur votre achat. Dans l’exemple ci-dessus, un achat de 100$ par virement vous permettra d’obtenir 30,953 SaTT (23810 + 7143). Ce bonus est associé à la Phase 2 de l’ICO de SaTT. Pour plus de détail sur les conditions de la vente publique, référez-vous au Tokenomic et au White Paper.

Découvrez ATAYEN, l’entreprise derrière le projet SaTT

L’entreprise derrière le SaTT est Atayen qui comptabilise plus de 9 applications facebook développées, des clients tels que Coca-Cola, McDonald’s, Netflix, une base d’1,000,000 d’utilisateurs et une équipe travaillant ensemble depuis 2011.

ATAYEN derrière le projet SaTT

Le projet SaTT bénéficie également de l’accompagnement de conseillers réputés tel que Richard Wang ( du fond d’investissement Dragon Draper Digital ), Quentin Herbrecht (consultant blockchain à la Commission Européenne et Fondateur de Markchain ) ou encore Eric Alexandre. ( fondateur du JetCoin )

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Crypto-enthousiaste de la deuxième heure, rien n’a plus d’importance à mes yeux que d’accompagner l’adoption globale et la démocratisation des trésors que nous propose la blockchain.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo