NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Ethereum 2.0 devient le 4ème réseau de staking et continue de se développer

Apple n’est donc pas le seul capable de créer des files d’attente devant ses Apple Store lors du lancement d’un nouveau produit. Vitalik Buterin et son équipe ont-ils croqué dans la pomme pour connaître ses secrets ? Ethereum (ETH) 2.0 a su faire languir suffisamment les investisseurs qui se ruent aujourd’hui sur le staking sur l’ETH2, au risque de voir leurs ETH bloqués pendant plusieurs mois ou plusieurs années.

Des investisseurs patients

Selon les données publiées par Staking Rewards, Ethereum est aujourd’hui le 4ème réseau de staking du marché en termes de valeur totale bloquée (TVL).

Environ 6 semaines après la publication du contrat de dépôt d’ETH2, 1,5 millions d’ETH d’une valeur approximative de 1 milliard de dollars, seraient bloqués pour le staking. Cette valeur représenterait environ 1,35% de l’offre totale en circulation.

La rémunération actuelle s’élève approximativement à 13,20% ; un staking de 32 ETH rapporterait une rémunération de 2 572 USD au cours actuel de l’ETH à 609 USD.

Les investisseurs n’ont pas été rebutés par le fait que les opérations de retrait ne seront pas disponibles pour ETH2 avant un bon bout de temps.  

On ne peut pour le moment avancer une date précise quant au déploiement effectif de l’Ethereum 2.0 ; cela pourrait prendre aussi bien quelques mois – même si c’est improbable – que quelques années

Staking : le nouveau et les anciens d’Ethereum sur le podium

Le premier réseau de staking est actuellement Polkadot (DOT), dont le fondateur, Gavin Wood, avait participé à la conception d’Ethereum.

Depuis le lancement de son mainnet en mai 2020, les tokens affectés au staking représentent 61% de l’offre totale en circulation.

Cardano (ADA), qui est dirigé par un autre co-fondateur d’Ethereum, Charles Hoskinson, décroche également une place sur le podium avec 65% des tokens en circulation bloqués pour le staking, pour une TVL proche de 3 milliards de dollars.

Tezos (XTZ) et Cosmos (ATOM) font quant à eux partie des protocoles les plus plébiscités du marché, avec des taux de rémunération évalués respectivement à 5,50% et 8,77%.

Selon les données de Staking Rewards, les tokens placés en staking pour ces 2 protocoles représentent 79% de l’offre totale pour Tezos et 71% pour Cosmos.

Les investisseurs ignorent-ils ou accordent-ils finalement peu d’importance aux défis techniques qui attendent encore les développeurs pour le déploiement effectif de l’ETH2 ? Des revenus passifs en ETH + une explosion probable du cours de l’ETH en 2021 : de quoi convaincre même les plus hésitants ?

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo