Ethereum Classic (ETC) objet d'une 3ème attaque 51%, celle de trop ?

mer 02 Sep 2020 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

On avait parlé du plan de la dernière chance après les 2 premières attaques de l’Ethereum Classic (ETC). Apparemment, certains veinards ont droit à un bonus, une vie supplémentaire. Que dire de cette nouvelle attaque à 51% de l’ETC ? Si les exchanges se mettent à sévir, c’est la base structurelle même de la sécurité du réseau – sa capacité à fédérer une communauté suffisamment large et engagée – qui en sera affectée.

Les attaques à 51% deviennent un classique pour l’ETC

Le 29 août 2020, Ethereum Classic est victime d’une nouvelle attaque à 51% portant à plus de 7 000 le nombre de blocs réorganisés depuis les 2 premières attaques de ce mois.

L’attaque a été identifiée par la compagnie de minage Bitfly, qui avait également découvert celle du 1er août 2020.

Un tweet d’ETC Labs a confirmé l’incident tout en annonçant que l’équipe étudiait toutes les solutions possibles pour résoudre ce problème.

Source : Image via Twitter

Quelques semaines auparavant, ETC Labs avait annoncé la mise en place d’un plan d’urgence pour protéger le réseau : ce plan s’articulait autour d’une organisation de l’activité de minage pour maintenir un hashrate constant et une surveillance accrue du réseau.

L’organisation estime que le hashrate actuel se situait à – 3% du hashrate global et, a admis que la faiblesse de ce taux fragilisait considérablement la sécurité du réseau.

Turbulence sur les exchanges, zéro secousse sur les marchés

De nombreux exchanges envisagent un éventuel retrait de l’ETC de leur liste jusqu’à ce que des améliorations suffisantes soient apportées à la sécurité du réseau.

OKEx est l’un des premiers exchanges à avoir envisagé cette mesure après les 2 premières attaques de ce mois d’août 2020.

Coinbase a également adopté des mesures drastiques en allongeant les délais de confirmation des dépôts et des retraits de 15 jours.

Le CEO de FTX, Sam Bankman-Fried, a révélé à Coindesk qu’il envisageait de supprimer les contrats à terme perpétuels ETC de la plateforme des produits dérivés.

Etonnamment, le cours de la cryptomonnaie ne semble pas avoir été affecté par ces attaques et se négocie dans une fourchette constante de 6 USD à 8 USD.

Trompe-moi une fois, honte à toi. Trompe-moi 2 fois, honte à moi. Trompe-moi 3 fois, on est toujours là ? Quelle valeur doit-on accorder aux énièmes promesses d’amélioration d’ETC Labs ? L’Ethereum Classic doit trouver un moyen d’attirer plus de mineurs, de stimuler la concurrence entre ces derniers, pour éviter un 4ième opus de ce mauvais film. Séduire ou mourir !

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.