Se connecter S'abonner

Ethereum (ETH) est-il en train de devenir un repaire de Baleines ?

Des transactions qui explosent sur une blockchain, c’est une bonne nouvelle sauf si ces transactions ne sont pas « banales » et que le réseau a déjà du mal à supporter le volume des transactions « normales ». Les Baleines et les traders « créatifs » font des vagues sur Ethereum (ETH)en attendant l’ETH 2.0, l’autre solution annoncée par Vitalik Buterin pourrait permettre au réseau de supporter ces énormes vagues de transactions.

Grossièrement : emprunter ici pour prêter là-bas !

Le yield farming, cette dernière activité à la mode des plateformes DeFi, consiste à maximiser les taux d’intérêt en spéculant sur leurs valeurs sur diverses plateformes.

Un trader peut ainsi emprunter des cryptos à un certain taux et les prêter à une valeur plus élevée sur une autre plateforme.

Le yield farming est à l’origine de la récente croissance des volumes de transactions sur Ethereum.

Le tweet d’un responsable de DeversiFi, Dan Yanev, indique que le yield farming contribue à un déséquilibre entre le nombre de DAI détenus sur Compound et celui des DAI en circulation : les statistiques révèlent 108 millions de DAI en circulation, contre 344 millions sur Compound.

La Finance Décentralisée deviendra t-elle un problème pour Ethereum

Les Baleines font exploser les transactions sur Ethereum (ETH)

Ces développements de l’écosystème DeFi ont conduit à une augmentation du prix du gas sur Ethereum : Martin Köppelmann indique qu’une transaction de 250 USD requiert actuellement un gas de 21 USD.

L’augmentation des prix s’accompagne d’une augmentation en parallèle du nombre de transactions dans une proportion de 450 %, alors que le nombre d’utilisateurs a seulement doublé.

Köppelmann conclut qu’il s’agit d’un indicateur de l’intervention d’acteurs qui ont un contrôle important sur le marché, les Baleines.

Pour résoudre ce problème, Vitalik Buterin et Ryan Sean Adams, l’un des principaux développeurs d’Ethereum, proposent l’utilisation d’un layer 2  et la création de chaînes de type rollup, pour empêcher la validation de transactions frauduleuses.

L’augmentation des frais de gas finira-t-elle par réguler le volume des transactions sur Ethereum ? L’ETH supportera-t-il les Baleines actuellement présentes sur le réseau et, l’arrivée de nouvelles ? La version 2.0 pourra-t-elle réellement offrir un bassin assez volumineux pour laisser les Baleines jouer à leur guise ? Une version 2.0 qui, pour le moment, se fait doublement attendre.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo