Se connecter S'abonner

Ethereum (ETH) ploie sous la montée en puissance de la DeFi

En attendant le staking sur Ethereum (ETH) 2.0, ça mine sur la version originelle du réseau : les mineurs ont 1 million de raisons quotidiennes de creuser toujours plus. Ethereum est peut-être un scam à en croire Adam Back mais, c’est un scam avec des fondamentaux qui se consolident et une DeFi qui n’a pas fini de doper son cours.

ETH : 1 million de plus que Bitcoin

Les données publiées par Etherscan et Glassnode indiquent que le taux de hachage du réseau Ethereum est actuellement à son plus haut niveau depuis 20 mois.

Les traders les plus optimistes suggèrent qu’il s’agit d’un indicateur possible d’une tendance haussière du cours de l’ETH.

Le taux de hachage se rapproche actuellement de 200 000 000 GH/s, une valeur qui se situe près des taux observés en 2018.

Ethereum ETH explosion hashrate

La demande pour l’ETH a augmenté avec une vitesse constante depuis le mois de juin 2020 ; Ethereum enregistre également une augmentation de l’utilisation des plateformes DeFi, en particulier Uniswap et les nouveaux protocoles – cette croissance de la DeFi conduit à une congestion du réseau.

Les frais de transactions ont atteint des niveaux records pour surpasser ceux de Bitcoin (BTC) : le fournisseur de données du marché affilié à Kraken, Cryptowatch, constatait dans un tweet que l’écart quotidien entre les frais de transaction sur Ethereum et Bitcoin, s’élevait à 1 million de dollars.

Ethereum frais de transactions plus élevés Bitcoin BTC

Source : Image via Twitter

La DeFi derrière l’équation de l’explosion du hashrate

L’augmentation du hashrate et des frais de transaction est un indicateur haussier du volume d’activité sur la blockchain ETH.

Cette augmentation est certes principalement liée à la croissance du secteur de la DeFi mais, les données indiquent que cette hausse est également due à une consolidation des fondamentaux d’Ethereum.

Les périodes de congestion s’accompagnent généralement d’une forme de concurrence entre les utilisateurs qui attachent des frais plus élevés à leurs transactions, pour assurer leur traitement : cette augmentation des frais de transaction augmente les revenus des mineurs, une motivation suffisante pour les pousser à miner davantage d’ETH, d’où cette explosion du taux de hachage sur le réseau – équation résolue.

La crise économique mondiale est là et pourtant, les cryptos ont l’air de s’en moquer : Bitcoin continue sa hausse vers les 20 000 USD ‘vers les 12 000 USD pour être plus précis), le nombre d’adresses Chainlink (LINK) à profit a atteint les 100% et, Ethereum n’a pas fini de démontrer sa force. On est encore à l’ETH originel et le réseau enregistre déjà d’excellents résultats : en mode 2.0, il faut s’attendre à un Ethereum 2 fois plus performant ?

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo