NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

L’Asie compterait pour 50% du trading mondial selon Messari

L’Asie concentre une grande partie des activités cryptos au niveau mondial. Les chiffres montrent l’influence importante de la Chine sur Bitcoin (BTC) et ce, malgré l’existence d’une réglementation restrictive contre ce dernier dans le pays.

Un crypto-continent : le paradoxe de la décentralisation des cryptomonnaies

Un rapport de Messari sur le paysage crypto en Asie révèle que le continent concentre près de la moitié du trading mondial de cryptomonnaies.

Messari cite les analyses de Chainalysis indiquant qu’au cours des 12 mois précédant le mois de juin 2020, l’Asie aurait enregistré 300 milliards de dollars de transactions, soit 43% des activités cryptos au niveau mondial.

Le rapport rédigé par Mira Christanto, indique que la Chine, le Japon, la Corée, Hong Kong et Singapour sont les leaders des marchés des cryptomonnaies, avec des pools de liquidité importants.

Le rapport évoque également le potentiel d’expansion d’autres pays asiatiques.

L’Asie du Sud Est et en grande partie la Chine enregistrent près de 90% en volume de toutes les transactions supérieures à 10 000 USD.

La Chine : terre d’accueil de Bitcoin

Selon le rapport de Messari, le top 20 des projets cryptos qui pèsent plus de 40% de la capitalisation boursière du secteur, sont basés en Asie. Le continent abrite par ailleurs 6 des 10 plus grandes licornes cryptos – Binance, Bitmain, Canaan, Block.one, Ebang, and Liquid, la moitié étant impliquée directement dans le minage de Bitcoin.

La Chine contrôle aujourd’hui 65% du hashrate de Bitcoin, contre 4,33% pour la Malaisie grâce à l’électricité bon marché du pays.

Les media sociaux crypto évoquent également l’influence des traders chinois sur les marchés crypto et notamment les marchés BTC.

La Chine mène également la course aux CBDC, loin devant les pays du Nord qui sont encore au stade de la réflexion sur le sujet, alors que le pays de Xi Jinping teste déjà des wallets physiques pour assurer l’adoption grand public du yuan digital auprès des populations rurales pauvres.

La décentralisation des cryptomonnaies passe également par une meilleure répartition des activités cryptos entre les pays du monde entier. La Chine concentre aujourd’hui un pouvoir considérable sur un Bitcoin qui se veut être décentralisé. Le gouvernement chinois augmentera probablement les restrictions contre Bitcoin et les crypto en général dans le futur, pour assurer l’adoption rapide du Yuan Digital. Ce dernier pourrait être lancé courant 2021 compte tenu de nombreux tests qui ont déjà été effectué : un autre obstacle sur la route des taureaux BTC dans leur course vers les 100 000 USD.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo