Se connecter S'abonner

Le créateur du modèle Stock-to-Flow met les Futures Bitcoin hors de cause dans le Krach

Faisant référence à l’étrange proximité entre le lancement et la hausse du volume des futures – les contrats à termes – de Bitcoin (BTC) et les chutes de la crypto, certains analystes ont affirmé que le cours du Bitcoin était manipulé par les contrats à terme. Ce 7 avril, PlanB, piqué au vif, a répondu à ce qu’il considère comme une attaque directe à son modèle de prévision du prix du BTC baptisé Stock-to-Flow (S2F).

Y aurait-il un lien entre les contrats à terme sur Bitcoin et le cours du BTC ?

Parce qu’ils connaissent un volume journalier de plusieurs centaines de millions de dollars, les contrats à terme de Bitcoin sont soupçonnés de « manipuler » le prix du BTC.

Qu’il vous souvienne que nous avions indiqué dans cet article que les négoces de contrats à terme de Bitcoin avaient dépassé la barre des 20 milliards de dollars au cours du mois de février 2020. Il s’est trouvé que près de 2 semaines plus tard, un 14 mars s’est effondré sur le Bitcoin.

Même situation lorsqu’en décembre 2017, le BTC avait atteint 20.000 $ puis s’est mis à chuter dès que les contrats à terme ont été lancés dans le même mois.

Plusieurs commentateurs ont donc présumé une « corrélation» entre  la hausse des volumes des négoces de contrat à terme sur le Bitcoin et les baisses de la paire BTC/USD et conclu que le cours du Bitcoin était manipulé par les contrats à terme.

Mais l’analyste crypto PlanB à qui l’on doit el famoso modèle stock-to-flow pense qu’ils ont tout faux.

Le cours du BTC aurait crashé avec ou sans les contrats à terme

PlanB a riposté dans une série de tweets dans lesquels il soutient que les contrats à terme n’étaient pas à l’origine du comportement erratique du prix du Bitcoin et qu’il n’y a d’ailleurs eu « rien d’inhabituel avec le cours du Bitcoin » après le lancement des contrats à terme.

Pour lui, le BTC a fonctionné exactement selon les prévisions du modèle stock-to-flow, même après que les premiers contrats à terme ont été lancés sur le marché en décembre 2017.

Dans son tweet le plus expressif, il affirme qu’il comprend que la plupart ont fait référence à l’All Time High le niveau de prix le plus élevé jamais atteint par le BTC – de décembre 2017, parce que c’était au cours du même mois que le Chicago Mercantile Exchange Group a lancé les contrats à terme et c’était aussi la période où le prix du BTC a entamé sa chute.

En dépit de ce rapprochement, PlanB rassure quand même que ce qui se passe n’a « rien d’inhabituel »  et que « les prix BTC sont restés parfaitement dans les bandes S2F ». Il ajoute même qu’il « s’attendait à ce que cela [la baisse du prix du BTC] se produise avec ou sans les contrats à terme ».

Et vous ? Pensez-vous que le Bitcoin est manipulé par les contrats à terme ? Pour notre part, nous ne nous empresserons pas de répondre, car en ces moments, il est facile de brandir la théorie des baleines, des contrats à terme, du halving, du COVID-19, etc. pour expliquer la baisse. Mais en réalité, l’on ne saurait être absolu sur la question, même si en soi, le modèle S2F n’est pas infaillible.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo