A
A

Le PDG de DeVere affirme que Bitcoin (BTC) augmentera de 50 % et « doublera peut-être » en 2021

lun 21 Déc 2020 ▪ 8h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

La valeur du Bitcoin (BTC) ayant atteint un nouveau record historique bien au-dessus de l’ancienne barre des 20 000 dollars, les prédictions sur son futur sont de retour. Alors que certains analystes et personnalités du milieu évoquent déjà la possibilité d’un bitcoin à 6 chiffres, le PDG de DeVere Group s’est montré plus mesuré. Ce dernier a en effet pronostiqué que les recettes de l’actif augmenteraient de 50 % et que sa valeur pourrait doubler l’année prochaine.

Un BTC à 46 000 dollars en 2021

Fondateur et PDG de la société DeVere Group basée à Dubaï, Nigel Green a livré ses impressions sur l’évènement tant attendu dans la saga du cycle haussier du bitcoin. C’est à travers un article publié dans Newsmax que le dirigeant d’entreprise a prédit que les prix du bitcoin pourraient connaitre une augmentation de 50% voire doubler au cours de l’année 2021. En tenant compte de la valeur de l’actif au moment de sa déclaration, cela nous amène à un bitcoin dont la valeur serait comprise entre 34 500 et 46 000 dollars. M. Green précise cependant que cette croissance ne saurait être subite et sans période de recul sur le marché.

Il essaya tout de même de décrire le scénario susceptible de conduire à un tel évènement en se basant notamment l’afflux d’investisseurs institutionnels sur le marché. Celui-ci devrait ainsi entraîner une vague d’intérêt des consommateurs, l’ensemble des deux phénomènes déclenchant par la suite le cycle haussier. « Certaines des plus grandes institutions du monde – parmi lesquelles des sociétés de paiement multinationales et des géants de Wall Street – s’entassent de plus en plus dans la cryptographie, apportant avec elles leur énorme expertise et leur capital, ce qui à son tour, fait gonfler l’intérêt des consommateurs » a-t-il ainsi expliqué.

Deux principaux catalyseurs du cycle haussier du bitcoin

DeVere Group s’est beaucoup intéressé en 2020 au marché du bitcoin, analysant la taille des investissements et leur provenance. Il en ressort que deux principaux facteurs ont servi de catalyseurs au cycle haussier observé sur ce marché et permis d’atteindre un nouvel ATH. Le premier n’est rien d’autre que l’augmentation de la demande institutionnelle comme l’ont déjà évoqué d’autres analystes.

Le second facteur est le fait que le Bitcoin soit devenu une couverture contre l’inflation et l’incertitude macroéconomique. Ce point a d’ailleurs été évoqué par M. Green dans son article paru dans Newsmax. Le PDG de DeVere Group y affirme qu’ « avec les gouvernements qui continuent à soutenir les économies et à augmenter les dépenses en raison de la pandémie, les investisseurs vont de plus en plus se tourner vers le Bitcoin comme une couverture contre la préoccupation légitime de l’inflation ».

L’optimisme qui règne actuellement dans la communauté du bitcoin est si énorme que presque tous les intervenants évitent de parler d’un autre sujet important. Si l’actuel cycle haussier maintient toujours le BTC à plus de 20 000 dollars, le spectre d’une fin similaire à celle de 2017 hante toujours certains hodleurs.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !